Déjà décliné en jeu de baston, l’univers de One Piece a cette fois droit à une nouvelle adaptation, cette fois sous la forme d’un jeu d’aventure, dans la veine des deux Naruto sortis à l’époque sur Xbox 360…

Avec World Seeker, Namco Bandaï tente une approche différente de celle de son Burning Blood, en proposant un jeu narratif dans l’univers de One Piece. Ambitieux, le projet cible toutefois quasiment exclusivement un public de fans, et joue d’ailleurs allègrement sur le fan-service pour séduire les joueurs, avec son lot d’easter eggs et de clins d’œil à la série. Paradoxalement pourtant, le scénario n’a pas eu droit au même traitement. Les développeurs ont eu la drôle d’idée de préférer opter pour une histoire inédite, plutôt que de transposer l’histoire de l’animé en jeu. Prétexte à l’exploration, le scénario du jeu n’atteint malheureusement jamais le niveau de l’animé. De quoi sérieusement décevoir les fans… Les nouveaux venus se sentiront quant à eux quelque peu perdus dans cet univers qu’ils ne connaissent pas et qui ne leur est pas correctement introduit.

Autre vilain défaut, qui frappera le joueur d’entrée de jeu : la mise en scène est digne d’une série Z. De surcroît, les doublages ne couvrent pas l’intégralité des dialogues. Une caractéristique qui trahit un manque de budget du studio…

Heureusement, l’univers de One Piece n’en reste pas moins joliment dépeint à travers un vaste monde ouvert – plutôt joli, et qu’on prendra un réel plaisir à explorer. Les décors sont variés, la durée de vie dépasse largement les 20h et le titre comporte son lot d’easter eggs à trouver. Néanmoins, difficile d’être totalement convaincu par cet univers qui manque cruellement de vie. Les villes sont désertes, les personnages suivent très clairement des tracés prédéfinis et on aperçoit trop facilement les ficelles qui tiennent ce monde ouvert debout. Même topo pour ce qui est de la progression qui se réduit trop souvent à de longs allers-retours d’un côté à l’autre de l’île, entrecoupés d’affrontements, de courtes séquences d’infiltration et de combats de boss. On sent réellement un manque d’ambition du studio et la répétitivité se fait très vite ressentir.

Autre vilain défaut du jeu : son gameplay reste beaucoup trop simpliste. La palette de coups du jeu est très limitée et le titre est en outre sanctionné par un système de lock raté et une caméra qui a tendance à très mal suivre l’action. On sent une fois encore que le travail a été bâclé. Les combats n’en restent pas moins jouissifs grâce aux nombreux éléments visuels qui apparaissent. En revanche, carton rouge pour les séquences d’infiltration – banales – et le craft – qui ne permet ici d’améliorer que légèrement ses compétences en créant de nouveaux éléments et des tenues. Regrettable, car l’univers de One Piece méritait tellement mieux…

Pour autant, difficile de cracher dans la soupe : le titre reste très agréable à parcourir et à défaut de mieux, les fans de One Piece prendront quand même leur plaisir dans ce vaste open-world. Dommage au final que le constat ne soit pas meilleur, car en l’état, World Seeker n’est que l’ombre de lui-même.

Conclusion

L’enfer est pavé de bonnes intentions et la démarche de Namco Bandaï l’était sans doute tout autant. Dans la pratique toutefois, One Piece : World Seeker montre très vite ses limites. Amusant les premières heures de jeu, le jeu d’aventure est très répétitif et souffre d’une prise en main trop raide. On sent également de grosses contraintes budgétaires, tant au niveau de la bande son – avec des dialogues pas entièrement doublés – que des graphismes – pas franchement impressionnants. Les fans apprécieront la bonne dose de fan-service offerte par l’éditeur et – d’une certaine façon le vaste monde ouvert qui leur est offert. Difficile toutefois de fermer les yeux sur les nombreux petits défauts de cette adaptation, victime d’un manque cruel d’ambition.

One Piece : World Seeker

5.8

Gameplay

5.0/10

Contenu

7.0/10

Graphismes

6.0/10

Bande son

6.0/10

Finition

5.0/10

Les + :

  • Une solide durée de vie
  • Une bonne dose de fan-service
  • Une bande-son soignée
  • Un vaste monde-ouvert à explorer

Les - :

  • Un scénario pas très captivant...
  • Un monde ouvert qui manque de vie
  • Un gameplay qui manque de richesse
  • Des missions répétitives
  • Des dialogues pas entièrement doublés