Selon une étude parue en Grande-Bretagne, notre pays fait partie des plus mauvais élèves d’Europe en termes de coût de données mobiles. Un giga de data coûterait en moyenne 10 euros.

L’étude britannique, relayée par The Guardian, s’est penchée sur 6.000 plans tarifaires à travers 230 pays. Il en résulte le prix moyen d’un giga de données mobiles par pays ainsi que la liste des bons et mauvais élèves. Et le moins qu’on puisse dire est que la Belgique est à la traîne à ce niveau, et ce, malgré les efforts récents des opérateurs mobiles. 

Notre pays se positionne à la 182e place sur les 230 pays étudiés, avec un coût moyen de 10,82 € pour un Gb. On fait également partie des pays européens avec l’offre la plus chère, loin derrière la Finlande où un giga coûte presque 10 fois moins que chez nous, soit 1,03 €. On retrouve également l’Italie (1,53€), l’Autriche (1,66€) et la France (2,65€) parmi les bons élèves européens. La Belgique est en bas du classement avec le Portugal (12,37 €), Chypre (17,91€) et Malte (16,62€). La Grèce nous bat largement avec un coût moyen d’un giga à 28 €.

L’étude permet de constater que le haut du classement est occupé par des pays qu’on n’aurait pas forcément soupçonnés. Ainsi, l’Inde, le Kirghizistan et le Kazakhstan occupent les trois premières places avec respectivement 23 cents, 24 cents et 25 cents en moyenne pour 1 giga de données.

Il faut cependant nuancer ces informations. Les tarifications chères sont pour la plupart appliquées dans des pays en développés, notamment les États-Unis (10,94 € en moyenne) et le Canada (10,63 € en moyenne). Les données mobiles restent donc accessibles à la population. Le constat est le même pour les pays moins développés, les tarifs des forfaits tiennent – en partie – compte des revenus moyens de la population.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter l’article suivant sur Le Soir.