Malgré le prix abordable de Netflix, certains utilisateurs préfèrent quémander les identifiants d’un ami ou d’un proche pour profiter du catalogue de la plateforme de streaming sans dépenser un sou. Une tendance qui représente un gros manque à gagner pour Netflix.

Il est vrai que pour profiter de la plateforme, il suffit d’avoir l’adresse mail et le mot de passe d’un compte abonné. Netflix ne se formalise pas que plusieurs utilisateurs soient connectés en même temps, regardent des programmes différents à des adresses différentes. Une chance pour de nombreux profiteurs.

Malheureusement pour le service de streaming, ce partage de compte lui coûte de l’argent ou, plus précisément, représente un manque à gagner. Une étude réalisée par CordCutting estime que près de 24 millions de personnes profitent du contenu de Netflix gratuitement, en utilisant le compte d’un ami ou d’un proche. Or, si ces individus souscrivaient à un abonnement, Netflix pourrait empocher près de 2,3 milliards de dollars. Cela représente donc un manque à gagner important.

Une tendance qui n’affecte pas seulement Netflix, Amazon Prime et Hulu sont également touchés, mais beaucoup moins. Toujours selon l’étude de CordCutting, les deux autres services de streaming ne compteraient “que” 5 millions d’utilisateurs profitant gratuitement d’un compte payant. Un chiffre qui représente respectivement un manque de 540 millions et 480 millions de dollars.

Malgré cette perte, 59,3% des utilisateurs « fantômes » de Netflix estiment qu’ils s’abonneront au service s’ils perdent leur accès gratuit. Un pourcentage bien plus important que pour Amazon (27,6%) ou Hulu (37,8%).

Le numéro 1 des services de streaming ne semble pas se formaliser de cette tendance dont il est bien conscient. En janvier dernier, Netflix avait d’ailleurs rassuré les profiteurs en démentant les rumeurs selon lesquelles le partage de compte allait être interdit.