Le contenu de la future plateforme de streaming de la souris se précise un peu. Le catalogue de Disney devrait proposer des productions propres – séries et films -, mais chacune sera limitée à un budget de production de 100 millions de dollars.

Annoncé il y a plusieurs mois, le futur “Netflix” de Disney reste encore fort mystérieux. Certes, il proposera des contenus inédits et exclusifs à ses abonnés, mais à quoi peut-on s’attendre réellement ? Est-ce que les longs-métrages seront les mêmes que ceux destinés à être projetés en salle ? Il semblerait que non.

Interrogé par le magazine américain Barron’s, le directeur général du groupe, Bob Iger, s’est montré très clair quant à la distinction des futurs films produits par Disney et pour Disney+ : les films à destination de la plateforme de streaming ne seront pas diffusés en salles et inversement.

Une distinction que le directeur général explique par une différence de budget prévu pour chacun des médias : « quasiment tous les films produits par nos studios dépassent les 100 millions de dollars de budget, et nous n’allons pas produire des longs-métrages aussi chers pour notre plateforme».

«Nos studios réalisent de 8 à 10 films à très gros budget par an, et leur essence est d’être projetés dans les cinémas. Il n’est pas question d’en prendre un et de dire que finalement, il ira sur Disney + », insiste-t-il.

Une série inspirée de Star Wars, mais pas de films

Il ne sera donc pas possible de profiter des futurs films tirés de l’univers de Star Wars depuis la plateforme de streaming. Plus encore, Bob Iger balaye les espoirs des fans concernant les épisodes de la saga déjà sortis. Les films Star Wars produits par Disney ne seront pas disponibles sur la plateforme avant une certaine période.

« Quand votre film fait 200 millions de dollars au box-office lors de sa semaine de lancement, cela crée un buzz autour de lui qui en augmente sa valeur. Nous aimons cela. Et puis de toute manière, ces films finiront par être disponibles sur Disney+ », explique le directeur général du groupe.

En revanche, Disney+ sera l’occasion de profiter de contenus totalement inédits tirés de l’univers de Star Wars. Bob Iger rappelle que Disney a prévu de sortir la série The Mandalorian, série inédite inspirée de l’univers de la Guerre des Étoiles, sur la future plateforme de streaming.

On pouvait facilement imaginer une telle politique de distribution de la part de Disney. Avec des budgets dépassant largement les 100 millions de dollars, les grosses productions auraient certainement enregistré des pertes si elles avaient été disponibles sur le service de streaming.

Cette annonce ne signifie pas que les productions prévues pour Disney+ seront de piètre qualité, Bob Iger assure que le catalogue sera « plus qualitatif que quantitatif ». On peut s’attendre à de belles surprises, notamment sur le prix de l’abonnement qui n’a toujours pas été communiqué.