En l’honneur de la sortie de l’épisode spécial Bandersnatch, la plateforme de streaming offre la possibilité aux fans de la série Black Mirror de jouer au jeu vidéo Nohzdyve que l’on aperçoit dans l’épisode.

À l’image de ce que Black Mirror a déjà offert, Bandersnatch intègre de nombreux clins d’œil et easter eggs. Prenant place dans les années 80, l’épisode reprend parfaitement l’esthétique des eighties jusque dans les machines informatiques et jeux vidéo. Ceux-ci sont d’ailleurs une partie intégrante de l’intrigue puisque le héros de l’histoire tente de coder le sien, Bandersnatch.

Un autre jeu vidéo a également attiré l’attention des spectateurs : Nozhdyve. Dans l’histoire, le titre a été développé par le génie Colin Ritman, vraie machine à succès vidéoludique, dont les spectateurs ont pu avoir un aperçu du gameplay au début de l’épisode. Mais le fait est que le jeu vidéo a bel et bien existé.

Un easter egg pour les joueurs de la première heure puisque Nohzdyve est vraiment sorti en Grande-Bretagne, au début des années 80. Le jeu se destinait à l’ordinateur personnel ZX Spectrum. Aujourd’hui, il est plutôt difficile de mettre la main dessus, c’est pourquoi Netflix propose aux fans de Black Mirror de tester le jeu en ligne, via un émulateur.

Il existe plusieurs émulateurs possibles pour profiter de Nohzdyve et s’immerger un peu plus dans l’univers de Bandersnatch. À cette occasion, un site faussement officiel du studio de développement Tuckersoft a été mis en ligne. Les internautes peuvent s’y rendre afin d’en apprendre plus sur l’entreprise, mais aussi des jeux développés par Colin Ritman. On peut également voir une affiche de Bandersnatch “annulé” après “un terrible drame [qui] a mené la société à sa fermeture, avant la sortie du très attendu Bandersnatch, un jeu très ambitieux développé par le tristement célèbre Stefan Butler”.

Sur le site, le jeu Nohzdyve a même droit à une petite description “vous tombez vite du ciel ! Collectez les globes oculaires et évitez les bâtiments et autres dangers. La perfection est la clé du succès. C’était véritablement un jeu cinq étoiles réalisé par nul autre que Colin Ritman”. Le jeu est en téléchargement sur le site de Tuckersoft.

Ce n’est pas la première fois que Netflix fait ce genre de cadeau aux fans de ses productions. Stanger Things dispose déjà de plusieurs adaptations en jeu vidéo, dont une version disponible depuis un navigateur Internet ou en version mobile, un nouveau titre est d’ailleurs en préparation. La mise en ligne d’un site Tuckersoft et la mise à disposition de Nohzdyve sont de joli clin d’oeil aux fans de Black Mirror.

 

 

 

3 Commentaires

Comments are closed.