Depuis ce samedi, le gouvernement américain est à l’arrêt en l’absence d’un accord sur le budget, notamment à cause de la construction d’un mur frontalier avec le Mexique. Toutes les agences fonctionnement au ralenti mais cela n’empêchera pas le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) de poursuivre une activité devenue tradition depuis 63 ans maintenant : suivre le voyage du Père Noël en temps réel.

“NORAD Tracks Santa”, c’est le nom de ce service éphémère dans lequel fourmillent 1500 bénévoles qui répondent aux appels et emails des enfants du monde entier soucieux de savoir où le plus célèbre des barbus en est dans son périple. Le tout aidé par un système de satellites, de puissants radars et d’une escorte d’avions à réaction. Selon le NORAD, c’est le nez rouge de Rudolphe qui, en émettant de la chaleur, serait visible par les satellites.

L’origine de cette coutume a de quoi faire sourire puisqu’il ne s’agit au départ que d’un malentendu. En 1955, une annonce au nom de Sears apparaît dans le journal, parlant au nom du Père Noël : “Hey les enfants! Appelez-moi sur mon numéro privé et je vous parlerai personnellement à toute heure du jour ou de la nuit“.

Sauf que, en lieu et place d’un numéro de téléphone dédié, c’est un numéro ultra-secret du département de la défense aérospatiale américaine réservé aux situations de crise qui était indiqué. Quelle ne fut pas la surprise du colonel Harry Shoup, de service ce jour-là, lorsqu’il reçu l’appel d’un enfant qui s’attendait à entendre le Père Noël.

Croyant à une farce, le militaire a fini par comprendre que l’enfant était sincère et a joué le jeu. D’autres appels ont suivi, faisant naître une tradition des plus improbables au sein de la défense des États-Unis, une tradition qui perdurera cette année malgré le shutdown.

D’autres moyens existent pour suivre le trajet du Père Noël. Google possède notamment sa propre page où il est possible de voir ses déplacements sur Maps, connaître le nombre de cadeaux qu’il a distribué et même son heure d’arrivée chez vous.

À noter que le NORAD et Google ne semblent pas tout-à-fait d’accord sur la position du Père Noël…

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.