Pour financer sa nouvelle application, Doccle lance une campagne de crowdlending en collaboration avec KBC Boléro. 

Les Belges consacrent plus de deux semaines par an à leurs tâches administratives, selon une enquête de Doccle qui date de l’année dernière. Un constat qui peut expliquer le succès de cette plateforme en ligne Made in Belgium, qui gère à votre place certaines taches administratives. Doccle vous permet de recevoir, traiter et conserver vos factures et documents. Aujourd’hui, la plateforme veut faire évoluer ses services.

Une campagne pour financer une nouvelle application mobile

Créée en 2014, la startup Doccle tient aujourd’hui la première place chez les plateformes administratives belges selon la startup elle-même. L’utilisation est simple : vous créez un compte, vous ajoutez les entreprises dont vous voulez recevoir les documents. Les documents sont stockés aussi longtemps que la loi l’exige : “Autrement dit, vous n’avez plus besoin de savoir combien de temps conserver un document particulier, ni où il se trouve” précise Doccle sur son site. 1 ménage belge sur 4 possède un compte Doccle, ce qui représente 1,35 million d’utilisateurs. Mais la startup continue de miser sur sa croissance avec un objectif de 2,5 millions d’utilisateurs d’ici fin 2019.

Pour atteindre ses objectifs, Doccle veut développer de nouvelles fonctionnalités et une nouvelle application mobile. L’investissement jouera entre autres sur le développement d’une intelligence artificielle pour le traitement des documents. Ou encore un chatbot d’aide pour les utilisateurs. Le CEO, Bram Lerouge parle également de développer la gestion de formalités administratives comme un changement d’adresse auprès d’un fournisseur. Il souligne qu’il s’agit d’aider les Belges à perdre moins de temps avec les tâches administratives : “Nous voulons continuer à rechercher de nouveaux et meilleurs moyens d’aider les gens à accomplir leurs tâches administratives. Avec nos utilisateurs, nous voulons continuer à croître et à nous améliorer, et à faire gagner du temps aux Belges.

Crowdlending, c’est-à-dire ?

Une campagne de crowdlending est une campagne de financement participatif. Contrairement au crowdfunding où le donateur verse généralement une somme sans rien attendre en retour (ou de petites récompenses prévues par l’organisateur), le crowdlending prend la forme d’un prêt. Le CEO le souligne : “Nous sommes satisfaits de ce que nous avons accompli en 5 ans et nous voulons à présent rendre à notre communauté. Financièrement d’abord, en donnant aux gens une possibilité d’investir dans Doccle et d’obtenir un bon rendement.

Concrètement, des particuliers peuvent prêter de l’argent à Doccle, avec un minimum de départ. La startup rembourse ses donateurs sur cinq ans, avec un rendement annuel garanti à 6%. Pour le CEO, cette forme de financement permet de remercier les utilisateurs de la plateforme : “Nous espérons continuer notre croissance avec leur aide et, à travers cette opération de crowdlending, pouvoir rendre quelque chose à notre communauté.

La campagne a été lancée ce lundi 10 décembre. En moins de 24 heures, la startup est parvenue à lever plus de 500.000€. Un résultat qui dépasse largement les attentes des fondateurs de la startup…