Après l’excellent Persona 5, Atlus nous livre une compilation des trois spin-off de la franchise sur PlayStation 4. L’occasion de (re)découvrir l’un des jeux les plus atypiques de ces dernières années sur la console de Sony…

Les fans de Persona le savent sans doute : Atlus n’hésite pas à décliner sa franchise en toute une série de spin-off, du jeu de baston old-school au jeu de rythme. L’éditeur nous livre aujourd’hui une compilation des trois jeux de rythme sortis précédemment sur PS4 et PS Vita. Une agréable surprise pour les fans de la franchise, contraints jusqu’à aujourd’hui de se tourner vers l’import pour jouer à ces trois (excellents) jeux.

Dans la veine des Dance Dance Revolution et autres part-game endiablés, Persona 5 : Dancing Star Night et ses deux prédécesseurs, Persona 3 : Dancing in Moonlight et Persona 4 : Dancing All Night, ne proposent toutefois pas de s’éclater sur un tapis de danse. Les trois jeux se jouent en effet intégralement au pad. Une approche qui pourrait rebuter les habitués du genre. Toutefois, force est de constater que le concept fonctionne également à merveille pad en main.

Véritable OVNI vidéoludique, le jeu d’Atlus se destine avant tout aux fans de la franchise, qui ont récemment bouclé le cinquième volet de la série. Car ces spin-off sont avant tout l’opportunité de redécouvrir l’incroyable playlist des jeux de rôle d’Atlus. Au total, ce sont près de 100 morceaux qui vous attendent, dont une vingtaine de titres tirés du dernier volet de la série. Certes, tous ne se valent pas, mais il y en a quand même pour tous les goûts, et surtout l’éditeur reste très généreux à l’égard des fans.

Bien sûr, le principal intérêt de jouer aux spin-off, c’est de redécouvrir les morceaux du jeu. Toutefois, n’en déplaisent à ses détracteurs, la compilation d’Atlus parvient également à séduire en proposant un challenge de taille et un gameplay très efficace, même au pad.

Dans la pratique, le joueur devra donc réaliser des chorégraphies en appuyant en rythme sur six boutons et en faisant tournoyer ses sticks aux bons moments. Des notes apparaissent ici au milieu de l’écran et se dirigent progressivement vers les bords. Le joueur devra se contenter de presser sur les touches au bon moment. Mais attention car le niveau est plutôt corsé. Les notes ont tendance à sortir très rapidement et Atlus s’est permis quelques subtilités côté gameplay, avec des doubles-notes et des cercles à composer avec ses pads. Vu le niveau de difficulté – corsé -, les joueurs seront ravis d’apprendre qu’il sera possible d’utiliser de multiples power-ups pour faire grimper leur score ou ralentir les notes. Les musiques entraînantes, couplées à la prise en main simple mais très nerveuse du jeu, en font un jeu particulièrement addictif.

Malgré son concept très simple, la compilation Persona Dancing parvient donc à séduire par sa prise en main efficace, sa bande sonore et son contenu très riche. Tout au plus regrettera-t-on l’absence de quelques modes de jeu dans certains des trois volets proposés. Le cinquième épisode ne propose ainsi pas de véritable mode solo scénarisé. Il compense toutefois ce petit défaut par la présence d’un nombre impressionnant de costumes à débloquer. Du fan-service en bonne et due forme, qui contentera même le plus exigeant des fans de la série…

Sur le plan technique, les trois volets rendent brillamment hommage à la série de jeux de rôle, avec outre la bande sonore complète, des graphismes très proches des jeux de rôle. Sans être à couper le souffle, la réalisation des trois titres a le mérite d’être efficace, et surtout fidèle à l’univers de Persona. Certes, Atlus aurait pu améliorer certains éléments graphiques pour cette compilation, mais vu le budget de ces spin-off, on imagine que la priorité n’était pas vraiment là…

Conclusion

Après l’excellent Persona 5, Atlus nous livre une compilation de trois spin-off atypique, qui tente une approche totalement décomplexée du jeu de danse avec son gameplay nerveux et ses playlists endiablées. Pas de tapis de danse ici, mais une prise en main au pad qui n’en reste pas moins efficace. Destinée avant tout aux fans de la franchise, cette compilation parviendra sans doute à séduire les amoureux de la franchise avec son contenu généreux, une bonne dose de fan-service et usa bande sonore tout bonnement formidable.

Persona 3, 4, 5 Dancing

7.4

Gameplay

7.0/10

Contenu

9.0/10

Graphismes

6.0/10

Bande son

9.0/10

Finition

6.0/10

Les + :

  • Une playlist très riche
  • Une série de spin-off fidèles à l’univers de Persona
  • Un gameplay efficace
  • La difficulté, élevée
  • Un contenu très riche

Les - :

  • Un prix trop élevé
  • Une réalisation technique juste honnête
  • Pas de compatibilité avec un tapis de danse

3 Commentaires

Comments are closed.