Ce qu’il faut savoir sur Hulu, le rival de Netflix, qui arrivera en Belgique en 2019

Vendredi matin, Disney révélait le nom de sa propre plate-forme de streaming. Le géant du cinéma en profitait pour annoncer le déploiement d’Hulu, son autre plate-forme de streaming, sur laquelle Disney a mis la main en rachetant la FOX, pour courant 2019 dans le monde.

Moins cher que Netflix

Méconnue chez nous, la plate-forme de streaming compte plus de 20 millions d’abonnés aux Etats-Unis. Sur le sol américain, Hulu s’est positionné comme un rival de Netflix. Si l’entreprise crée ses propres séries et films, elle dispose de beaucoup moins d’exclusivités que son rival. Pour cette raison, Hulu affiche des tarifs inférieurs (à partir de 7,99$/mois) et conserve dans son catalogue de nombreux films & séries déjà aperçus à la télévision.

Propriété de Disney

Jusqu’aujourd’hui, Hulu est le fruit d’une collaboration étroite entre les différents majors du cinéma. Disney, la Warner, NBC et la FOX disposaient tous de parts dans la startup. Le rachat de la FOX par Disney a toutefois contrebalancé le rapport des forces en donnant des parts majoritaires à Disney, qui détient aujourd’hui 60% de la plate-forme.

Malgré l’arrivée de Disney+, sa propre plate-forme de streaming, Disney entend maintenir Hulu, en lui donnant une vocation différente. Le géant du cinéma souhaite même déployer son service à l’international.

Peu de programmes originaux

Hulu devrait ainsi se positionner comme une plate-forme de streaming universelle, sur laquelle on retrouvera un très vaste catalogue de films & séries, et probablement peu d’exclusivités, comme c’est déjà le cas aujourd’hui.

On notera toutefois que le service dispose de quelques jolis arguments de vente, à commencer par ses quelques programmes originaux, dont l’excellent The Handmaid’s tales, une série de science-fiction qui a décroché de nombreux prix et nominations, mais aussi Into the dark, une anthologie de l’horreur, et Castle Rock, la nouvelle série de Stephen King.

La télévision sur son smartphone

Et puis, bien sûr, il y a le petit plus qui fait d’Hulu une plate-forme unique : la possibilité, pour les abonnés, de regarder toutes les chaines câblées en souscrivant à un abonnement supplémentaire. La simplicité du service a convaincu de nombreux Américains de sauter le pas. Reste à voir si cette fonctionnalité sera également au programme chez nous…