Depuis toujours, le personnage d’Apu fait débat auprès du public. Le gérant du Kwik-E-Mart concentre tous les clichés de l’Indien vu de l’oeil américain. C’est à la suite d’un documentaire baptisé “The Problem with Apu” tourné en 2017 que les choses se sont envenimées pour le personnage des Simpson qui s’apprête à disparaître à tout jamais.

Apu Nahasapeemapetilon apparaît dans le huitième épisode de la première saison des Simpson, aux côtés de Tahiti Bob et Krusty le clown. Au fil des épisodes, son histoire se construit peu à peu entre son mariage arrangé avec Manjula et la naissance de ses huit enfants.

L’Américain d’origine indienne fait débat de par le concentré de clichés indiens (et pays alentours) qu’il représente. En personnage phare de la série de Matt Groening dont le succès n’est plus à prouver, il est le représentant de tout un peuple peu présent dans les médias occidentaux.

Harcèlement, racisme et persécution

Véritable vecteur d’humiliations pour la communauté indo-américaine, Apu en insupporte plus d’un. En 2017, l’acteur Hari Kondabolu tourne le documentaire “The Problem with Apu” où apparaissent d’autres célébrités et citoyens d’origine indienne. Ceux-ci témoignent de la persécution et du racisme dont ils ont été victimes étant jeunes, les références à Apu étant bien présentes au travers du harcèlement.

Face au tonnerre qui gronde, les responsables de la série évoquent le documentaire dans le quinzième épisode de la saison 29 diffusé en avril dernier. Plutôt qu’éteindre l’incendie, le message qui y est véhiculé ravive les tensions. À tel point que l’interprète américain d’Apu, Hank Azaria, déclarera après diffusion qu’il ne prend pas part à cette action qu’il juge blessante.

Contenter tout le monde

Pour tenter de résoudre l’épineux problème, le producteur indo-américain Adi Shankar lance un appel à scénarios. L’objectif : dégoter la pirouette scénaristique qui fera d’Apu un personnage apprécié par tous. Alors que le producteur affirme avoir trouvé le script parfait, la décision de supprimer le gérant du Kwik-E-Mart ainsi que toute sa famille tombe.

Le scénario qui aurait pu satisfaire tout le monde n’intégrera jamais la série originale, mais Shankar diffusera de son côté une adaptation sur sa chaîne Youtube. Un épisode qui d’après ses mots, aurait transformé Apu, un personnage “créé par des mâles blancs dominants venus de Harvard“, en un “représentant frais, drôle et réaliste de la population indo-américaine“.

2 Commentaires

Comments are closed.