Après Fortnite, c’est au tour de Call of Duty Black Ops de faire son entrée dans la collection Monopoly. Si le jeu de plateau n’évolue que peu voire même plus du tout, il arrive en revanche toujours à se dégoter de nouveaux partenaires.

Pour créer cette édition spéciale du jeu, Activision s’est associé à Hasbro, l’éditeur du Monopoly. Le résultat, ce n’est autre que le classique jeu de rachat de rues avec un paquet de références tout droit sorties du FPS.

En guise de pions : un chien d’attaque, un drone Dragon Fire, un buggy ou encore le masque de Firebreak, autant d’éléments directement issus de l’univers de Call of Duty. Les cartes bonus sont remplacées par des cartes transport et un crâne surmonté d’un béret Black Ops trône au beau milieu du plateau. On note par ailleurs que ce dernier est lumineux.

Pas question d’acheter l’Avenue des Champs-Élysées ou de s’emparer de la Rue de la Paix dans cette version du jeu, ce sera plutôt de lieux emblématiques de Call of Duty qu’il s’agira : Firing Range, Nuketown, Slums, Blackout, Fringe, ou encore Stronghold. Les références ne s’arrêtent pas au dernier opus de Black ops mais couvre bien toute la série.

En lieu et place de gares, ce sont des dispositifs d’espionnage tels que l’avion-espion, le satellite orbital, l’UAV Recon et le H.A.T.R. qui sont à disposition des joueurs, d’après le site web du jeu de plateau.

Le Monopoly édition Call of Duty Black Ops est déjà disponible aux alentours de 35 à 40 euros en magasin et en ligne.