Amazon a révélé que près d’un million d’utilisateurs ont demandé en mariage son assistant personnel Alexa.

Il semblerait qu’Alexa ait son petit succès auprès de ses utilisateurs. Si les commandes vocales adressées à l’assistant personnel sont plus ou moins utilitaires, d’autres le sont beaucoup moins. En effet, Alexa est dotée d’une forme de personnalité qui lui permet de répondre par des blagues ou des jeux de mots. Donc, quand on lui fait sa demande en mariage, celle-ci a de quoi rétorquer.

Malheureusement pour les prétendants, la réponse est toujours négative. La réponse de l’intéressée ? “Nous sommes à des endroits assez différents dans nos vies. Littéralement. Je veux dire, vous êtes sur Terre et je suis dans le nuage.” Alexa ne manque pas d’humour.

Sur l’année 2017, l’assistant personnel a dû briser le cœur près d’un million de fois. Est-ce que l’interaction humain-intelligence artificielle pousse les individus à développer une relation, voire de l’affection, envers Alexa ? Peut-être. Ou alors la blague est devenue un incontournable, comme avec Siri, l’assistant personnel d’Apple.

Il faut dire que les intelligences artificielles semblent parfois se rapprocher d’une intelligence humaine, avec son humour, ses réflexions et les interactions. Un moyen de paraitre moins froid et d’amuser la galerie et, pour les utilisateurs, de passer le temps. Les développeurs à l’origine d’Alexa ont effectivement cherché à lui créer une forme de personnalité, des airs humains, sans pour autant prétendre qu’elle en est un.

On peut imaginer que le nombre de demandes soit en réalité beaucoup plus important puisque dans ce million, Amazon ne prend pas en compte les enceintes tierces qui fonctionnent également avec Alexa. Seules les demandes faites aux enceintes Echo ont été comptabilisées.