La mission de SpaceX vers la Lune prévue pour 2023 se précise. Il y a quelques jours, le nom du premier touriste lunaire a été dévoilé par la compagnie. Le milliardaire et collectionneur d’art japonais Yusaka Maezawa fera le tour de notre satellite en compagnie de huit artistes à bord de la navette.

La Big Falcon Rocket prendra son envol en 2023 après une première estimation erronée de lancement en 2019, Elon Musk s’étant montré un peu trop optimiste. Yusaka Maezawa a mis la main sur l’ensemble des billets disponibles. Le collectionneur d’art de 42 ans a décidé de s’entourer d’artistes, espérant d’eux qu’ils créent des chefs-d’œuvre inspirés de leur voyage spatial.

Le voyage durera en tout 4 à 5 jours et la Lune sera survolée à environ 200 kilomètres d’altitude, de quoi observer notre astre voisin de près pour ces quelques créatifs.

Le prix du ticket autour de la Lune est inconnu mais il se situerait entre plusieurs dizaines à quelques centaines de millions de dollars. Si même en cassant votre tirelire, vous n’arrivez pas à réunir une telle somme, il sera malgré tout possible de vivre l’expérience depuis votre salon. SpaceX diffusera en direct la mission Moon en réalité virtuelle, en haute définition.

Vous aurez l’impression d’être là en temps réel moins quelques secondes pour la vitesse de la lumière“, a déclaré le PDG de la compagnie spatiale, Elon Musk. Le système de satellites Starlink devrait être prêt pour le lancement de la mission lunaire. Il permettrait de diffuser le streaming, notamment lorsque la Lune se situera entre la navette et la Terre.

Une fois de plus, la mission pourrait toutefois être retardée. 2023 semble encore être une échéance trop ambitieuse de la part d’Elon Musk. Il reste encore beaucoup de travail à abattre avant de pouvoir envoyer la navette sur orbite lunaire en toute sécurité.