Nouveau record pour un drone solaire : 26 jours dans le ciel

Airbus repousse encore plus loin les limites de son drone solaire Zephyr S. Il aura passé près de 26 jours dans les airs pour son vol inaugural. C’était déjà le même appareil, encore à l’état de prototype, qui détenait le précédent record avec 14 jours passés sans jamais toucher le sol.

Alors que le Solar Impulse déchaînait les passions il y a quelques années en bouclant un tour du monde en un peu plus de 48 heures, les appareils volant à l’énergie solaire semblent quelque peu délaissés, abandonnés même par Facebook quelques semaines plus tôt. Pourtant, ils sont en train de repousser les limites de ce que l’on pouvait imaginer.

Il n’a pas de pilote celui-là, mais il est capable de voler longtemps, très longtemps. Le Zephyr S assemblé par Airbus prenait son envol le 11 juillet en Arizona pour un trajet de 25 jours, 23 heures et 57 minutes. 75 kilos pour 25 mètres d’envergure, le drone solaire est taillé pour planer dans la stratosphère, à une altitude de 21 km. De là, pas une goutte de pluie ou un avion ne peut déranger son vol.

Au-delà de l’exploit, c’est une série de vertus qu’Airbus prête à son joujou : “Zephyr offrira de nouvelles capacités de détection, d’identification et de connexion à une clientèle aussi bien commerciale que militaire. Il permettra de révolutionner la gestion des catastrophes et de mieux contrôler la propagation des feux de forêt ou les déversements d’hydrocarbures. Il assurera une surveillance constante, suivra l’évolution environnementale de la planète et permettra aux régions du monde les plus isolées de communiquer“.

Le constructeur aéronautique entend bien repousser encore les limites de son drone. D’autres vols sont déjà programmés pour 2018, le prochain prendra place en Australie.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.