La réunion des super-héros DC a enregistré des résultats très décevants au box-office.

Justice League

Le projet cinématographique Justice League a toujours été problématique. A l’origine, c’était Geroge Miller, le réalisateur de Mad Max, qui devait s’en charger à la fin des années 2000, soit dans la foulée du succès de The Dark Knight de Christopher Nolan. Le projet avait alors été annulé à cause de l’immense budget envisagé et des grèves des scénaristes qui avaient frappées Hollywood à l’époque.

Sorti au mois de novembre dans les salles, la mouture 2017 de Justice League était une étape aussi risquée qu’importante dans le DCEU (DC Extended Universe, soit l’univers cinématographique DC développé en réponse au Marvel Cinematic Universe). Ce renouveau de l’univers DC au cinéma, lancé avec Man of Steel en 2013 et poursuivi avec Batman v Superman, Suicide Squad et Wonder Woman, tente de rivaliser avec les aventures des super héros Marvel sur grand écran, mais il a bien de la peine à remporter autant de succès.

Une entreprise problématique depuis le début

Depuis sa préproduction, Justice League est une entreprise lardée de problèmes. Conçu dans l’ombre d’un Batman v Superman qui n’a pas convaincu les fans, bouleversé par le départ du réalisateur Zach Snyder remplacé in extremis par Joss Whedon en pleine phase de tournage, ayant subi des reshoots couteux et une post-production désastreuse (lors de laquelle la moustache de l’acteur Henri Cavill a notamment été retouchée de manière peu flatteuse en post-production), le film n’a finalement pas été un succès au box-office.

Tout du moins, il s’agit du résultat le plus faible du DCEU, avec au total 656 millions de dollars obtenus au box-office mondial pour un budget situé au minimum entre 250 et 300 millions, voire 400 millions si l’on compte les reshoots effectués et la promotion (il s’agit d’estimations, Warner n’ayant pas communiqué de chiffre officiel). Un résultat qui est loin derrière Batman v Superman (873 millions), Wonder Woman (821), Suicide Squad (746) ou encore Man of Steel (668). Et si l’on compare avec la concurrence, la différence devient gigantesque : le premier Avengers avait engrangé 1,5 milliard en son temps.

Les plans devraient donc être revus au sein de DC et Warner, et la suite de Justice League, initialement prévue en 2019, a pour l’instant été mise de côté. En attendant, Aquaman, qui figure dans le premier film, aura droit à son aventure solo dès le mois de décembre dans nos salles de cinéma.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.