C’est au Salon de Detroit (États-Unis) que John Chen, le PDG de BlackBerry, vient de dévoiler Jarvis, un logiciel de cybersécurité destiné à analyser l’ensemble des solutions logicielles intégrées dans les voitures connectées et autonomes et à en identifier les éventuelles vulnérabilités.

jarvis

L’idée est que Jarvis analyse, le plus rapidement et de manière fiable, l’ensemble des systèmes informatiques embarqués dans un véhicule. Ses premiers tests, réalisés avec Jaguar Land Rover ont permis d’évaluer en quelques minutes seulement la sécurité d’un véhicule, un travail qui prendre d’ordinaire jusqu’à… 30 jours ! En cas de problème détecté, Jarvis envoie immédiatement une alerte et la recommandation qui va avec.

BlackBerry commercialise cette solution, basée dans le cloud, pour les constructeurs automobiles. Dans l’absolu, Jarvis pourrait également être adapté à d’autres univers tels que l’aérospatiale ou encore la santé.

A noter que cette annonce intervient quelques jours après la démonstration, au CES à Las Vegas, de la dernière mise à jour de son système d’exploitation QNX dédié lui aussi au secteur automobile.

Pour l’anecdote, Jarvis (pour “Just A Rather Very Intelligent System”) est aussi le nom de l’intelligence artificielle développée par Tony Stark dans les aventures de “Iron Man”.

AFP