La marque allemande a annoncé qu’elle allait fermer sa division dédiée aux wearables et par conséquent stopper la production de montres et de trackers d’activité.

adidas

Adidas souhaite désormais se concentrer sur l’exploitation de logiciels, et en particulier l’application Runtastic, rachetée par la société en 2015.

Cette décision n’affectera pas le partenariat de la marque aux trois bandes avec Fitbit. Leur montre intelligente baptisée Ionic, qui se pose en concurrente directe de l’Apple Watch, sortira bien en 2018.

Depuis 2013, Adidas a sorti plusieurs objets connectés sous le nom miCoach mais aucun d’entre eux n’a rencontré le succès.  

Ces derniers mois, de nombreuses marques se sont retirées du marché des wearables.

Début novembre, Under Armour annonçait la fin de son écosystème HealthBox, qui permet de relier différents objets connectés. Le mois précédent, c’était TomTom qui stoppait la production de sa gamme d’accessoires de fitness. 

AFP