Le physicien Stephen Hawking a rendu ses travaux accessibles au sein de la bibliothèque numérique de l’Université de Cambridge.

Crédit photo: AFP
Crédit photo: AFP

Le thèse intitulée “Les propriétés des univers en expansion” a été publiée en 1966 alors que Stephen Hawking n’avait que 24 ans. Depuis ce lundi 23 octobre, sa théorie est désormais accessible gratuitement sur la bibliothèque numérique de l’Université de Cambridge.

Aujourd’hui âgé de 75 ans, le théoricien espère “inciter les gens du monde entier à regarder les étoiles et non pas leurs pieds; à s’interroger sur notre place dans l’univers et à essayer de donner un sens au cosmos”, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Avant cet accès, la thèse avait suscité des centaines de demandes venant de lecteurs désirant la télécharger dans son intégralité. L’ouvrage de Stephen Hawking rejoint ainsi les travaux d’Isaac Newton et Charles Darwin, également mis à la disposition du public sur la bibliothèque numérique de l’Université de Cambridge. « N’importe qui, n’importe où dans le monde, devrait avoir un accès libre, non pas seulement à mes recherches, mais aux recherches de tous les grands et vifs esprits au sein du spectre de la compréhension humaine  », a ajouté Stephen Hawking, invitant ainsi d’autres théoriciens à suivre son exemple.

Vous pouvez d’ores et déjà consulter “Les propriétés des univers en expansion” par Stephen Hawking ici.

2 Commentaires

    • Hé bien, c’est pas gagné, si vous ne savez pas vous-même taper dans Google une recherche de lien alternatif, c’est pas la peine de lire un bouquin scientifique.

Comments are closed.