A partir du 1er novembre 2017, la Russie interdira l’utilisation de services permettant d’accéder anonymement aux sites bloqués sur le Net russe.

VPN Russie
Crédit photo: 2017 Master VPN

Le président russe Vladimir Poutine a promulgué une loi interdisant, dès le 1er novembre 2017, l’utilisation des VPN et autres services Web permettant d’accéder de manière anonyme à des sites bloqués dans le pays, ont annoncé ce dimanche 30 juillet les autorités russes.

Une loi approuvée par les deux chambres du parlement russe qui a secoué un millier de Russes qui ont manifesté à Moscou pour protester contre ce renforcement de la surveillance et des restrictions imposées sur Internet.

Le président du comité sur l’information et les technologies à la Douma, Leonid Levin, a précisé que cette loi ne visait pas à « introduire de nouvelles interdictions pour les citoyens respectueux de la loi mais à bloquer l’accès à des contenus illégaux ».

C’est l’agence de surveillance des télécommunications Roskomnadzor qui sera chargée d’établir la liste des services d’anonymisation et autorisée à les bloquer en Russie s’ils ne respectent pas l’interdiction. L’agence va également coopérer avec les forces de l’ordre et de sécurité russes pour obtenir des informations sur les services permettant d’accéder aux sites bloqués, selon la même source.

Le Net russe, très utilisé par l’opposition faute d’accès aux médias officiels, connaît ces dernières années une surveillance accrue par les autorités. Dans un climat baigné par la lutte antiterroriste et à l’approche des élections présidentielles prévue en mars 2018, cette tendance se renforce depuis plusieurs mois.

Fin juillet, le Parlement russe avait déjà voté une loi obligeant les utilisateurs à s’identifier par un numéro de téléphone pour utiliser les messageries en ligne. Dans le même ordre d’idée, l’an dernier, une autre loi avait été votée pour forcer les entreprises Web russes et étrangères à stocker les données de leurs utilisateurs en Russie et à les transmettre aux autorités si elles en faisaient la demande.

1 COMMENTAIRE

  1. Avant de taper sur les russes, regardez donc ce qui se passe en France : omerta médiatique totale sur l’UPR depuis 10 ans, seul parti politique à expliquer en détail pourquoi il faut quitter l’europe et suivre l’exemple britannique. Et vous en Belgique, vous vous croyez réellement en démocratie pour pouvoir juger des politiques russes ? Très bien : alors expliquez moi donc pourquoi Snowden ne s’est ni réfugié en France, ni en Belgique ? Expliquez moi également pourquoi la France et l’Allemagne tapent actuellement sur facebook, comme par hasard le seul média où les anti-européistes, dont l’UPR qui compte quand même 28500 adhérents à ce jour, peuvent s’exprimer et se développer. Je peux vous livrer des tas d’exemple informatiques ou il est évident que l’Europe est minée par les firmes américaines, qui tuent nos états nations et nos démocraties pour imposer une europe fédérale à la botte de l’oncle sam ! Certes : Poutine n’est pas un enfant de choeur – et je ne viendrai pas défendre son nouveau tour de vis. Mais au moins ce n’est pas un traître, qui vend son pays à une puissance étrangère, contrairement aux dirigeants français depuis Sarkozy ! Alors je ne sais où vous en êtes avec vos dirigeants en Belgique, mais suivre la tendance des européistes américanisés à dire “les russes y sont méchants pas bo”, désolé, je ne marche pas.

Comments are closed.