Le fabricant des aspirateurs connectés Roomba a révélé qu’il comptait revendre les plans de millions de foyers au plus offrant.

roomba

Colin Angle, le CEO d’iRobot, a récemment déclaré que son entreprise vendrait les plans de millions de foyers au plus offrant. L’entreprise ne vendra bien sûr ces données confidentielles qu’à un partenaire privilégié, l’idée étant de les utiliser pour améliorer le fonctionnement d’autres objets connectés de la maison. Apple, Google et Amazon feraient partie des entreprises qui pourraient enchérir sur les données mises aux enchères par iRobot.

Si l’intérêt d’iRobot dans ce partage de données est purement économique, cela n’empêche pas son CEO de vanter les mérites d’une telle collaboration. Selon lui, ces données pourraient fortement améliorer les performances de certains appareils au sein de l’habitation, des enceintes connectées aux caméras de surveillance en passant par une multitude d’autres objets connectés. Les aspirateurs Roomba créant un plan complet du foyer, les autres constructeurs n’auraient plus qu’à exploiter ces données pour améliorer les performances de leurs appareils et aider les consommateurs à opérer les bons choix dans le positionnement des objets connectés dans leur maison.

Pour beaucoup d’internautes, l’initiative d’iRobot atteint toutefois à la vie privée des clients de l’entreprise. On notera toutefois que la législation force iRobot à obtenir l’autorisation de ses clients pour céder leurs données à l’un de ses partenaires. Il sera dès lors intéressant de voir de quelle manière l’entreprise procédera pour obtenir ces autorisations. Comme c’est souvent le cas, il est malheureusement fort probable qu’iRobot intègre sa demande dans une modification des règles d’utilisation du robot, qui passerait inaperçue aux yeux des utilisateurs.