Disparition des frais de roaming : tout ce qu’il faut savoir

La semaine prochaine, les frais de roaming disparaîtront définitivement du paysage européen, pour le plus grand bonheur des voyageurs, qui pourront utiliser leur smartphone sans plus aucune limite autre que leur abonnement dans tous les pays de l’Union Européenne.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

A partir du 15 juin, plus aucun frais de roaming ne sera facturé aux voyageurs européens dans d’autres pays de l’Union Européenne. Les appels, SMS et Mo de données seront facturés au même tarif en Italie qu’en Espagne ou en Belgique. Avec, à la clé, un allègement de la facture chez votre opérateur…

De l’avance chez certains opérateurs

Si, officiellement, c’est la date du 15 juin qui a été arrêtée, certains opérateurs ont pris les devants. Ainsi, Orange supprimera les frais de roaming dès le 11 juin, tandis que Proximus supprimera les frais de roaming chez ses clients à partir du 12 juin. Scarlet et Mobile Vikings ont pour leur part déjà tiré un trait sur les frais de roaming.

Une trentaine de pays couverts

La disparition des frais de roaming n’affecte pas uniquement les pays de l’Union Européenne. le Liechtenstein, la Norvège et l’Islande font également partie des destinations où les touristes ne devront plus payer de frais de roaming. Chaque opérateur a en outre ajouté toute une série de plus petits états à la liste, comme Gibraltar, le Vatican ou Monaco. Chez certains opérateurs, la suppression des frais de roaming concerne également les DOM-TOM (Guadeloupe, Guyane française, Martinique).

Attention en revanche aux faux-amis : la Suisse ne fait toujours pas partie des destinations où l’on peut se passer de roaming, au même titre que la majorité des pays des Balkans (Bosnie, Serbie & Monténégro). Attention également si vous passez par Andorre cet été : des frais d’itinérance seront appliqués à toutes vos communications dans ce micro-état.

Les appels, SMS et méga directement déduits de votre abonnement

Avec la suppression des frais de roaming, l’Union Européenne fait sauter les frontières des états-membres. Les voyageurs ne devront plus payer aucun frais supplémentaire. Cela signifie que chaque Mo de données consommé sur une plage en Espagne sera soustrait du quota mensuel de l’utilisateur. Attention toutefois à ne pas tout confondre : si un appel émis depuis l’Espagne vers la Belgique sera facturé au tarif standard et donc intégré au forfait de l’abonné, un appel émis depuis la Belgique vers l’Espagne sera toujours facturé au prix d’un appel international.

En revanche, les minutes d’appel / SMS / Go en surplus seront facturés au même prix qu’en Belgique.

Attention aussi si vous êtes client chez VOO car l’opérateur a obtenu une dérogation qui lui permet qui lui permet de limiter l’utilisation de ses clients à l’étranger à un seuil de 60 minutes d’appel, 60 SMS et 200 Mo de surf par jour. Au-delà de ce seuil, VOO leur facturera 1,2 cent par SMS supplémentaire, 0,7 cent par Mo de surf et 3,8 cents par minute d’appel.

Bonne nouvelle en revanche pour les forfaits famille et l’application favorite chez Proximus : toutes ces options seront utilisables à l’étranger, ce qui signifie que si vous avez choisi Snapchat comme appli préférée, vous pourrez l’utiliser sans craindre des frais supplémentaires.