Basée à Raamsdonksveer, aux Pays-Bas, la société Pal-V a imaginé un concept de voiture volante ayant reçu l’aval de l’EASA (European Aviation Safety Agency) et de la FAA (Federal Aviation Administration).

palv

Si l’on avait déjà vu défiler une large panoplie de voitures volantes, aucun modèle n’avait jusqu’ici reçu toutes les autorisations nécessaires en vue d’une commercialisation. La société néerlandaise Pal-V est aujourd’hui la première entreprise dans ce domaine d’activité à décrocher l’aval de l’EASA (European Aviation Safety Agency) et de la FAA (Federal Aviation Administration) pour sa “voiture volante”, Liberty.

De taille modeste, le véhicule ressemble davantage à un cockpit équipé de roues qu’à une véritable voiture volante. Compte tenu de sa taille, il ne pourra d’ailleurs accueillir que deux personnes au maximum, et 20 kilos de bagages. Ses concepteurs ont choisi de miser sur un modèle plus petit pour des raisons purement pratiques. D’une part, parce que le poids du véhicule n’excède pas les 664 kilos, ce qui lui donne une bonne dynamique sur les routes (jusqu’à 160 km/h en ligne droite), d’autre part parce que sa conception lui permet de rouler même en ville. Une fois ses hélices repliées, le véhicule ne mesure que 2 mètres de large.

L’appareil est équipé de deux moteurs. L’un, de 100 chevaux, est entièrement dédié à la conduite sur route. L’autre, de 200 chevaux lui permet de décoller à la verticale, de manière identique à un hélicoptère. Dans les airs, le véhicule est capable d’atteindre une vitesse de 180 km/h. Au niveau de l’autonomie, le fabricant a vu grand. Son véhicule serait capable de rouler jusqu’à 1315 kilomètres d’affilée, et de voler sur une distance de 400 à 500 kilomètres. Pour décoller, le pilote devra toutefois se rendre sur un champ d’aviation et avoir un accès à une piste d’au moins 330 mètres de long. Pas question donc d’atterrir dans son jardin ou de s’envoler depuis l’autoroute.

Deux modèles sont au programme : un modèle “Sport” à 299.000€, et un modèle “Pioneer” à 499.000€.

Pal-V livrera les premiers exemplaires de sa voiture volante à partir de la fin d’année 2018.

Plus d’informations sur le site officiel du fabricant.