Les fonds seront libérés sous forme de subsides à destination des entreprises, hautes écoles et universités de la Région bruxelloise.

brussels

La Région bruxelloise investit dans les intelligences artificielles en débloquant un budget de 4 millions d’euros sous forme de subsides à destination des entreprises, hautes écoles et universités de la Région.

Innoviris, l’Institut Bruxellois pour la recherche et l’innovation, lance dans ce cadre un appel à projets visant à favoriser le développement de logiciels reposant sur des intelligences artificielles.

“Dotée d’un fort secteur ICT, la Région bruxelloise vise à se positionner à la pointe de l’IA, aussi bien du point de vue de la recherche que d’un point de vue industriel” explique l’Institut Bruxellois pour la recherche et l’innovation.

“C’est une situation gagnant-gagnant. Les entreprises y trouvent l’expertise dont elles ne disposent pas en interne et les chercheurs y trouvent des cas d’applications concrètes pour leurs découvertes” explique Jonathan Duplicy, conseiller scientifique chez Innoviris. “En outre, le taux de financement qui va de 40 à 60% pour les entreprises et monte jusqu’à 100% pour les organismes de recherche fait tomber l’une des grosses barrières à l’innovation et ouvre la voie à l’émergence des idées les plus ambitieuses.”

Pas moins de 150 intervenants devraient se réunir ce mardi 17 janvier Boulevard de Waterloo 38, à Bruxelles, pour présenter leurs idées au public. Les acteurs qui ne seront pas présents mais souhaiteraient toutefois introduire une expression d’intérêt pourront le faire jusqu’au 31 mars 2017 via le site www.innoviris.brussels