Le constructeur coréen a choisi le CES 2017 pour faire la première démonstration de la manière dont Google Assistant s’invitera dans ses voitures.

Hyinda

Hyundai ne tarde jamais à adopter les avancées du secteur de l’électronique à destination des consommateurs. C’était, par exemple, le premier constructeur à rendre ses systèmes compatibles à Android Auto et Apple CarPlay.

À présent, le Coréen est le premier à établir une connexion entre ses voitures et Google Assistant sur la plateforme Google Home.

“Nos clients trouvent très utiles et pratiques les intégrations relatives à la domotique connectée telles que celles que nous présentons avec Google Home”, se réjouit Manish Mehrotra, directeur du business plan numérique et des opérations connectées de Hyundai Motor America.

Gérées via l’application existante BlueLink, les commandes vocales sont envoyées à la voiture depuis la maison (à condition que le véhicule se trouve à distance raisonnable du haut-parleur Google Home). Dans un premier temps, les instructions seront simples : préchauffage de la cabine ou vérification du niveau de charge si la voiture est une hybride rechargeable.

Cette intégration simplifie tout de même la vie : on pourra, par exemple, demander à l’assistant Google de recommander un bon restaurant et d’envoyer l’itinéraire et les instructions de navigation correspondants directement sur l’écran de la voiture.

“Nous continuerons à ajouter des fonctionnalités pratiques à notre système connecté Blue Link […] et des tâches telles que la recharge d’un véhicule électrique, le verrouillage à distance, le réglage de la température et le démarrage à distance se lanceront d’un simple ‘Ok Google'”, ajoute Mehrotra.

L’année dernière au CES, le constructeur premium BMW avait présenté à ses clients BMW Connected un système très similaire, mais au lieu de Google, c’était le système Alexa d’Amazon qui prenait les commandes. Depuis le mois de septembre, cette intégration est devenue une réalité pour les possesseurs d’une BMW aux États-Unis et en Europe.

Hyundai projette aussi de proposer l’intégration Google à ses clients existants dès que possible.

Non content de se pencher sur ce qui est déjà possible, de la conduite autonome à la santé connectée, Hyundai fera une démonstration de ce qui sera proposé aux consommateurs dans le futur.

La conférence de presse et la démonstration seront diffusées sur la chaîne YouTube du constructeur ce 4 janvier.

AFP