Un trajet de 200 kilomètres a été parcouru par un poids lourd pour livrer de la bière aux Etats-Unis. Et une fois sur l’autoroute, aucun conducteur n’a été nécessaire… 

Crédit : AFP
Crédit : AFP

La technologie évolue et elle le fait vite. Dernier exemple en date : un camion sans chauffeur. Testée par Otto, la filiale d’Uber, cette expérience consiste à concevoir des poids lourds pour lesquels l’assistance humaine ne serait plus nécessaire, du moins, en partie. Le conducteur humain pourrait alors se reposer pendant une partie du voyage.

Concrètement, un camion a roulé sur une distance de 200 kilomètres aux Etats-Unis afin de livrer de la bière. Le véhicule en question a traversé une partie du Colorado et n’avait pour “conducteur” que des caméras, des radars et des senseurs après être monté sur l’autoroute.

Comme il s’agissait d’une première, un être humain était tout de même à bord afin de surveiller la conduite du camion. Ce conducteur professionnel n’a dû intervenir qu’à deux uniques reprises affirme Otto : pour entrer et sortir de l’autoroute.

Dans un communiqué, la firme insiste sur la charge de travail réduite des chauffeurs qu’offrira cette nouvelle technologie : “Avec un véhicule équipé par Otto, les chauffeurs de camion auront la possibilité de se reposer pendant que le camion parcourt de longs tronçons d’autoroute et leur rapporte de l’argent.”

De plus, l’entreprise précise qu’elle a déjà concrétisé un partenariat avec le brasseur Anheuser-Busch suite à cet essai.

Aussi, Otto tient à rassurer la population face à cette innovation qui pourrait susciter certaines craintes“Quand vous verrez un camion rouler sans personne sur son siège de conducteur, vous saurez qu’il est très peu probable qu’il ait un accident, conduise agressivement ou gaspille une seul goutte de carburant”.

Rappelons qu’Uber avait acquis Otto en août passé.