L’objectif d’Ibanfirst est de rassembler sur une même plateforme les meilleures FinTech, soit des entreprises qui veulent bouleverser le paysage bancaire, au profit des PME. 

Crédit : Ibanfirst
Crédit : Ibanfirst

10 millions d’euros, c’est la somme que vient de lever la startup belge, Ibanfirst. Ce montant permettra à l’entreprise de soutenir sa croissance via notamment l’entrée de la plateforme dans une nouvelle phase de développement.

Cette dernière entend permettre à Ibanfirst de s’imposer comme la plateforme de services financiers des PME sur Internet.

Rappelons que la startup a été créée en 2013 par Pierre-Antoine Dusoulier, ex-Président de Saxo Banque, dans le but de simplifier les opérations de change pour les petites et moyennes entreprises. La plateforme permet par exemple à ces dernières d’obtenir des taux de change en temps réel avec une transparence totale sur les frais de commissions appliqués.

D’ailleurs, le parcours d’Ibanfirst est florissant puisqu’elle a traité plus d’un milliard d’euros de transactions et effectué plus de 100 000 opérations rien que pour l’année 2015. A cela, s’ajoute un autre chiffre : ce sont 1000 clients qui font confiance à l’entreprise.

Côté nouveautés, la startup annonce trois nouvelles spécificités. A savoir, une solution d’ouverture de comptes en ligne qui réduit la complexité de l’opération, une capacité à créer des comptes de paiement et la possibilité pour les meilleures FinTech de se pluger à la plateforme. Les FinTech, pour rappel, ce sont des solutions qui proposent des alternatives aux banques ou à d’autres services financiers et économiques.