Le géant de l’électronique devrait procéder à un nouveau rappel des appareils défectueux.

Crédit photo : Reuters
Crédit photo : Reuters

La semaine dernière, nous vous parlions d’un nouvel incident survenu à bord d’un avion de ligne de la compagnie Southwest Airlines. Un Galaxy Note 7 aurait pris feu et généré un important dégagement de fumée à l’intérieur de la cabine. Contrairement aux autres modèles qui avaient été victimes d’un incident similaire, ce smartphone était un modèle de remplacement et n’était donc pas censé être victime lui aussi d’un défaut de fabrication.

L’incident serait passé inaperçu s’il s’agissait d’un cas isolé, mais en l’espace d’une semaine, quatre incidents similaires se sont produits avec des modèles de remplacement.

Dans le Kentucky, un homme a dû être hospitalisé après avoir été réveillé en pleine nuit par un dégagement de fumée important dans sa chambre, causé par son Galaxy Note 7. Le groupe coréen aurait demandé à la victime d’examiner le smartphone en question mais celle-ci aurait décliné collaborer avec Samsung, bien décidée à poursuivre en justice la marque pour recevoir des dommages et intérêts. Le propriétaire du Note 7 indique par ailleurs avoir reçu un message qui lui aurait été envoyé par erreur, dans lequel un employé de Samsung déclare à l’un de ses collègues : “Je peux essayer de le raisonner si nous pensons que ça a de l’importance ou simplement le laisser nous menacer et voir s’il passe vraiment à l’acte.” Des accusations auxquelles le groupe coréen n’a pas encore répondu, et qui ont relancé une très vive polémique autour du Note 7.

Sur Internet, la presse américaine n’hésite plus à tacler ouvertement le groupe coréen. Certains médias vont même jusqu’à appeler l’entreprise à cesser immédiatement la commercialisation de son smartphone, qui serait devenu un véritable danger public pour le consommateur.

De son côté, Samsung n’a pas encore publié de communiqué officiel, mais vu l’énorme pression qui pèse sur les épaules du groupe, on ne devrait plus attendre très longtemps avant d’avoir droit à un communiqué en bonne et due forme…

2 Commentaires

Comments are closed.