Ces kiosques qui servent de bornes wifi aux habitants new-yorkais sont sur le point d’être fermés. Pourquoi ? Parce que beaucoup les utilisent pour de la pornographie.

Crédit photo : DR
Crédit photo : DR

La ville de New-York présente plus de 400 kiosques Link NYC. Ceux-ci permettent de se connecter au réseau wifi, mais également de surfer sur le web en utilisant une tablette mise à disposition des passants dans les kiosques en question.

Au total, pas moins de 7500 kiosques étaient censés être installés afin de permettre « de créer un pont au-dessus du fossé numérique existant. »

Cependant, il s’avère qu’une forte proportion d’utilisateurs use de ces kiosques pour naviguer sur des sites pornographiques. Aussi, ces personnes utiliseraient longuement la tablette incorporée dans l’endroit à cette fin.

Des policiers et des résidents new-yorkais ont fait remarquer qu’ils avaient même assisté à des scènes obscènes.

La décision a donc été prise : il ne sera bientôt plus possible de profiter du réseau wifi grâce à la tablette mise à disposition des passants. La société réfléchit à de nouvelles possibilités de contrôle comme la limitation de la durée d’utilisation de la tablette.

Si l’idée première était de permettre aux New-Yorkais et aux touristes d’avoir accès à une carte de la ville, l’horaire d’une station de métro, et d’autres informations pratiques au quotidien, les passants ont semble-t-il trouvé une toute autre utilité à ce système de kiosques, qui devrait être intégralement repensé avant de poursuivre son expansion…

Rémi Lach