Mieux vaut éviter de partager des photos de vos enfants sur le réseau social Facebook. Pour éviter, notamment, qu’ils portent un jour plainte contre vous… Explications.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

En Autriche, une jeune femme de 18 ans a décidé de poursuivre en justice ses parents pour avoir posté, lorsqu’elle était bébé et enfant, des photos d’elle sur le réseau social.

La jeune femme estime que parmi les 500 photos concernées, certaines sont devenues embarrassantes pour son image. Selon elle, ses parents n’auraient jamais dû poster des images de leur enfant sur le pot ou dans des situations socialement dérangeantes pour un adulte.

La jeune femme explique avoir tenté de négocier le retrait des photos avec ses parents. Elle leur aurait demandé d’enlever les photos de Facebook mais son père lui aurait fait remarquer que depuis qu’elles sont là, elles lui appartiennent.

En toute légitimité, elle a décidé de porter plainte pour forcer ses parents à retirer les photos du réseau social. “Je suis fatiguée de ne pas être prise au sérieux par mes parents” explique la jeune femme dans un entretien avec un média autrichien.

L’histoire, qui pourrait prêter à sourire soulève en réalité une thématique très peu abordée jusqu’ici dans les médias, et qui pourrait créer une réelle polémique sur Internet. Car si les visuels de la jeune femme appartiennent de ce fait bien à ses parents, toute personne a le droit d’exiger le retrait d’un visuel le représentant. Facebook étant considéré comme un lieu public, il est impératif de demander l’accord d’une personne avant de publier un visuel de lui sur le réseau social. Garder l’image stockée sur son ordinateur ou dans son cloud personnel ne représente en revanche aucun danger.

Quoi qu’il en soit, la mésaventure de cette jeune autrichienne aura au moins le mérite d’ouvrir un débat qui s’annonce passionnant sur le droit à l’image de ses enfants…

Rémi Lach avec Etienne Froment

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.