Il fallait s’y attendre. Si depuis son rachat par le réseau social Facebook WhatsApp n’avait pas mis à jour ses conditions d’utilisation, l’application mobile évolue et intègre désormais un nouveau paragraphe. La filiale de Facebook se réserve le droit de transférer vos données personnelles ainsi que votre numéro de téléphone à Facebook.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Depuis son rachat par Facebook en 2014, WhatsApp était resté très discret au sujet de son modèle de monétisation. La publicité ne faisant pas partie du programme, Facebook tente de rentabiliser son investissement en élargissant sa collaboration avec WhatsApp.

Vous l’aviez certainement remarqué. Depuis quelques mois, WhatsApp ne se privait plus pour communiquer certaines informations au réseau social Facebook. Facebook suggérait par exemple d’ajouter certaines connaissances à votre cercle d’amis, sur base de vos contacts WhatsApp. Aujourd’hui, la filiale de Facebook va beaucoup plus loin en se réservant le droit de transférer certaines de vos données personnelles – et notamment votre numéro de téléphone- – à Facebook. Facebook pourra notamment analyser la fréquence d’utilisation de l’application de messagerie chez ses utilisateurs.

Toutefois, pas de quoi paniquer pour le moment. Comme Facebook le précise, ces données ne seront communiquées à aucun partenaire et resteront strictement confidentielles. En outre, le réseau social promet de donner la possibilité aux utilisateurs de refuser de partager leur numéro de téléphone avec l’entreprise américaine.

En revanche, le réseau social pose les bases des futures interactions entre les deux applications. Le nouvelles conditions d’utilisation de WhatsApp laissent déjà entrevoir un futur où les entreprises pourront entrer en contact avec leurs clients, non pas pour leur envoyer des offres promotionnelles sur leur smartphone mais bien pour les tenir informés sur l’évolution d’un dossier, l’envoi d’une commande, ou l’annulation d’une réservation. Un service après-vente 2.0 qui pourrait bien très vite séduire les multinationales et notamment les sites d’e-commerce. Mais tout cela ne mènera-t-il pas à quelques débordements? Pour Matt Steinfeld, le responsable de la communication pour WhatsApp, WhatsApp tient à continuer à offrir à ses utilisateurs une totale transparence. Les nouveautés qui seraient susceptibles d’apparaître au cours des prochains mois ne violeront pas la vie privée des utilisateurs et sont davantage envisagées comme des services aux utilisateurs que de la publicité. De biens belles promesses qui devront toutefois se confirmer avec le temps…

1 COMMENTAIRE

  1. Pourquoi vous dites que Facebook ne partagera pas les infos personnelles alors qu’il est écrit dans les CGU de Whatsapp que “La famille de sociétés Facebook recevra et utilisera quand même ces informations à d’autres fins telles que l’amélioration de l’infrastructure et les systèmes de livraison, comprendre comment nos services ou les leurs sont utilisés, protéger les systèmes, combattre les spams, les abus ou les activités non-autorisées.”

    Il suffit de lire.

Comments are closed.