Facebook tire déjà un trait sur Notify

Sept mois seulement après avoir introduit son application, Facebook annonce déjà la fermeture du service, qui était pourtant utilisé par près d’une septantaine de partenaires.

notify

Rappelez-vous, il y a sept mois, Facebook lançait une nouvelle application qui permettait aux utilisateurs de souscrire à des flux d’actualités pour recevoir des notifications de divers médias et sites Internet directement sur son smartphone. Avec ce service, Facebook espérait venir concurrencer des applications telles que Digg ou Pocket. Visiblement, les choses ne se sont pas vraiment déroulées comme prévu puisque Facebook a annoncé fin de semaine dernière la suppression du service Notify.

Une décision que le groupe explique par sa volonté d’intégrer les flux d’actualités directement dans son Messenger. Depuis l’introduction des bots, il est en effet possible de souscrire à des flux d’actualités au sein même des conversations de son Messenger.

« Avec plus de 900 millions d’utilisateurs, nous pensons que Messenger est une formidable opportunité pour les éditeurs et les médias, de toucher un public encore plus large » explique un porte-parole du réseau social.

Officiellement, Notify disparaît donc sous prétexte qu’il n’a désormais plus aucune utilité depuis l’arrivée des chatbots. Officieusement, l’application était très peu téléchargée et il est fort probable que l’entreprise californienne ait décidé de revoir a stratégie dans le mobile en se concentrant sur un nombre plus limité d’applications.

Quoi qu’il en soit, l’application a désormais disparu de la boutique d’Apple. Les propriétaires de smartphones qui l’avaient installée sur leur mobile sont invités à la désinstaller au cours des prochains jours.