92% des jeunes âgés de 18 à 24 ans avouent lire ou envoyer des SMS lorsqu’ils sont dans la rue en train de marcher, révèle une étude GMF. Une activité qui n’est pas sans risque, et 65% le savent bien.

21% des jeunes interrogés avouent avoir frôlé l'accident avec un cycliste ou une personne en roller ©Martin Dimitrov/Istock.com
21% des jeunes interrogés avouent avoir frôlé l’accident avec un cycliste ou une personne en roller
©Martin Dimitrov/Istock.com

Les jeunes sont exposés aux risques d’accident en raison de leur manque de vigilance lorsqu’ils utilisent leur téléphone portable. D’après cette enquête, 95% des jeunes de 18 à 24 ans sont concernés. En détails, 92% lisent ou envoient des SMS, 79% écoutent de la musique, 65% utilisent des applications, 65% prennent des photos et 50% consultent des sites d’information.

D’ailleurs, 21% des jeunes interrogés avouent avoir frôlé l’accident avec un cycliste ou une personne en roller, tandis que la collision n’a pas été évitée pour 13%.

A l’occasion de la publication de cette étude, la GMF lance des vidéos à 360° pour sensibiliser les piétons aux risques auxquels il s’exposent lorsqu’ils utilisent leur téléphone portable en marchant.

Cette enquête a été réalisée du 20 au 21 avril après d’un échantillon de 1088 personnes.

AFP