Cortana, l’assistant virtuel de Microsoft va réagir aux remarques sexistes

L’assistant personnel de Microsoft utilise une voix féminine, mais l’entreprise américaine ne veut pas que ceci soit une excuse aux comportements sexistes de la part des utilisateurs masculins.

Crédit Photo: D.R.
Crédit Photo: D.R.

Malgré le fait que l’assistant personnel — Cortana — ne soit que virtuel, celle-ci (oui c’est une femme) reçoit fréquemment des questions de l’ordre du harcèlement sexuel. Ce genre de comportement n’a pas lieu uniquement avec Cortana, mais également avec d’autres assistants virtuels tels que Siri ou Google Now. La raison est tout simplement que ceux-ci utilisent une voix féminine et ceci provoque chez certains utilisateurs des comportements irrespectueux à son égard. « Lors du lancement de Cortana en 2014, une bonne partie des requêtes initiales concernait sa vie sexuelle », a révélé Deborah Harrison, une éditorialiste travaillant dans la division Cortana de Microsoft, à CNN.

Afin de lutter contre ce type de comportement, Microsoft veut permettre à Cortana de se défendre contre les remarques sexistes de certains utilisateurs où tout simplement de ne pas répondre à certaines requêtes de son propriétaire. L’assistant personnel de Microsoft utilise une voix féminine dans sa version anglophone et l’entreprise américaine ne veut pas que ceci serve de prétexte à des remarques qui ressembleraient à du harcèlement.

L’objectif de Microsoft n’est pas de permettre à son assistant virtuel de se défendre comme une vraie personne et de la rendre plus réaliste, mais de prévenir des comportements irrespectueux à l’égard de toutes les femmes en général dans nos sociétés. Pour l’entreprise, ce genre de comportement ne devraient plus avoir cours au 21e siècle. Il n’y a pas de raison pour parler à une vrai femme de la sorte alors pourquoi le faire avec Cortana.

Anthony Ortiz Beltran (St.)

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.