Fruit de la collaboration entre Disney et Sphero, le robot BB8 est le premier “droïde” domestique disponible en vente libre en Belgique. Plus qu’un simple jouet connecté, il est avant tout un formidable objet de collection pour les fans de la saga de George Lucas.

Crédit photo : E.F.
Crédit photo : E.F.

Vous l’avez sans doute entre-aperçu dans l’une des bandes annonces du nouveau film Star Wars. Successeur direct de R2-D2, BB8 devrait en toute logique être l’une des stars du prochain film de la saga de George Lucas. Pour célébrer l’événement, Disney a choisi de s’associer à Sphero, une firme californienne spécialisée dans les jouets connectés, pour concevoir le premier “droïde domestique.” Ainsi est née la réplique miniature de BB8. De forme sphérique – comme la plupart des jouets connectés de Sphero -, BB8 se contrôle directement depuis une application pour smartphones. Quelques minutes suffisent pour maîtriser la petite boule, qui slalome avec une rapidité étonnante entre les chaises et le mobilier. Pour éviter les obstacles, il vous faudra cependant faire preuve d’habilité, puisque BB8 n’embarque aucun capteur et se contrôle uniquement manuellement. Sur l’application, un stick permet de le diriger dans toutes les directions. Résistante, la petite boule se caractérise par une tête aimantée qui glisse sur la surface de la boule de sorte à rester toujours au sommet de la boule.

Regarder BB8 se mouvoir pour la première fois a quelque chose de magique, tant on a l’impression d’être face à face avec le droïde entre-aperçu dans la bande-annonce de Star Wars. Passé l’émerveillement, on retombe néanmoins vite les pieds sur Terre. En dehors de la conduite manuelle, BB8 n’a en effet pas grand chose de bien intéressant à proposer. On retrouve un mode d’exploration qui n’est guère très folichon – BB8 étant dépourvu de capteurs, il se heurte maladroitement à tous les objets qu’il rencontre -, une poignée de contrôles vocaux qui permettent de donner des ordres basiques à BB8 – uniquement en anglais -, et la possibilité de visualiser et enregistrer des messages qui apparaîtront sous la forme d’hologrammes en réalité virtuelle, grâce à la lentille de l’appareil photo de votre smartphone. Amusant à contrôler, le petit droïde n’offre malheureusement qu’une maigre dose de divertissement une fois déballé, et c’est sans doute ce qui retiendra la plupart des acheteurs potentiels de se jeter sur ce produit au design pourtant si réussi.

Crédit photo : E.F.
Crédit photo : E.F.

Pour les fans en revanche, le petit droïde est incontestablement un incontournable. Dès l’ouverture de la boite, la magie opère. BB8 est en effet livré comme s’il s’agissait d’un véritable droïde. Le boitier dans lequel il est soigneusement rangé ressemble à s’y méprendre à un container, il n’y a pas de manuel, et le robot se charge comme par magie grâce à une plaque à induction. Bref, tout a été pensé pour plonger les fans de Star Wars dans l’univers de la saga! Les fans auront d’ailleurs tôt fait de remarquer que l’application qui est livrée avec BB8 réserve son lot de petits détails affriolants. Ainsi, il est par exemple possible de contrôler la température du droïde, ou de suivre son déplacement sur une carte en deux dimensions. L’interface de l’application est calquée sur celle du véritable BB8, et c’est sans doute ce qui fait toute la richesse de ce droïde, qui, à défaut d’être une totale réussite sur le plan ludique, saura satisfaire les fans du film de par sa fidélité à l’univers de George Lucas.

Conclusion

Un peu trop limité au niveau de ses fonctionnalités, le robot BB8 n’en demeure pas moins une réplique très fidèle du droïde de combat aperçu dans la bande-annonce du nouveau film Star Wars. S’il s’adresse davantage aux fans de la saga et aux collectionneurs qu’aux plus petits, BB8 demeure un jouet connecté très simple à contrôle, puisqu’il suffit de disposer d’un smartphone pour en prendre les commandes. Malheureusement, l’investissement n’est pas forcément des plus rentables, puisque passé l’émerveillement de la découverte, on finit très vite par se lasser du petit robot, qui n’a malheureusement pas grand chose à proposer d’un pont de vue purement ludique. Sphero promet néanmoins d’ajouter progressivement de nouvelles fonctionnalités par le biais de mises à jour une fois le film sorti dans les salles.

1 COMMENTAIRE

  1. […] Pour la sortie du septième épisode, Disney avait signé un accord de 3 ans avec la société Sphero, afin de produire des petits robots permettant ainsi de donner vie à ces figures très connues de l’univers Star Wars. Contrôlables via une application mobile, elle permet tout un tas d’interactions avec son utilisateur et permet de contrôler le droïde du bout des doigts, comme nous l’expliquions lors de notre test. […]

Comments are closed.