La messagerie éphémère SnapChat fait aujourd’hui face à de vives critiques des utilisateurs du service, qui lui reprochent d’avoir modifié les règles d’utilisation sans leur consentement.

snapchat

Véritable phénomène de mode, SnapChat est devenu en l’espace de quelques mois l’application la plus populaire auprès des ados. La startup américaine qui se cache derrière ce projet très ambitieux de messagerie éphémère, n’a jamais caché sa volonté de transformer son application en un véritable réseau social. Les dernières modifications aux règles d’utilisation ne font que confirmer la politique du groupe…

Le week-end dernier, Snapchat a procédé à quelques ajustements au niveau de ses paramètres d’utilisation. La startup américaine se réserve désormais le droit d’héberger, utiliser, distribuer, afficher, reproduire, modifier, adapter, éditer, publier, diffuser, promouvoir et présenter publiquement tout le contenu partagé ou échangé par les membres de la communauté, dans n’importe quelle forme, et à travers n’importe quel média.

Si ces nouvelles règles d’utilisation ont de quoi inquiéter les utilisateurs du service, les médias spécialisés rappellent qu’il est plutôt commun qu’un réseau social adapte ses règles d’utilisation au cours de son existence. Cela ne signifie pas pour autant que SnapChat va diffuser les sextos de ses membres. Il est en effet fort probable que SnapChat ait modifié ses règles d’utilisation pour rendre ses campagnes publicitaires plus attirantes aux yeux des consommateurs en utilisant certains clichés drôles ou émouvants échangés par les membres de la communauté, ou pour enrichir la fonction Live Story de l’application.

Quoi qu’il en soit, mieux vaut s’abstenir de partager du contenu trop déviant sur SnapChat et lui préférer des applications de messagerie qui garantissent l’anonymat des utilisateurs et mettent très clairement l’accent sur la protection des données personnelles, comme la messagerie Telegram par exemple.