Grâce à la vectorisation, un quart des clients internet surfe désormais à 70 mbps avec quelques privilégiés qui atteignent la barre des 100 mbps. Le réseau 4G couvre 97,8% de la population.

proximus-femtocell

Proximus annonce ce matin des résultats trimestriels conformes aux attentes et parvient encore à convaincre davantage de clients d’utiliser sa solution télévisuelle et son réseau mobile. Sur ce dernier point, les investissements vont bon train. Une vingtaine de villes dispose, à partir d’aujourd’hui, d’ondes LTE Advanced (4G+) et son réseau 4G touche 97,8% de la population en extérieur et 87,2% à l’intérieur des bâtiments. La vitesse de téléchargement moyenne est de 21,4 mbps, une performance 25 à 40% supérieure à celle constatée chez la concurrence.

Le réseau fixe n’est pas en reste: avec la vectorisation, un quart de la clientèle échange de données à 70 mbps avec l’espoir de monter à 100 mbps puisque l’opérateur commence à activer ce type de connexion. Une évolution utile pour le début de déploiement de la technologie EAP-SIM sur le réseau FON. Cette dernière consiste à identifier automatiquement un client Proximus qui a inclus son forfait mobile dans un pack pour le brancher au point d’accès Wi-Fi sans qu’il s’en rende compte. Il devra simplement mettre à jour l’application pour smartphone MyProximus, activer la technologie et ne plus s’en soucier.