La société à l’origine du projet Sphero a dévoilé en marge de l’IFA son prochain jouet connecté. Conçu en collaboration avec Disney, le robot BB8 n’est pas uniquement un fantastique jouet pour les fans de Star Wars, c’est avant tout un formidable hommage à la saga Star Wars.

bb8

Fruit de la collaboration de Disney et de Sphero, le robot BB8 reprend le concept de la boule connectée Sphero, sortie il y a de cela quelques années. Unique en son genre, ce jouet pouvait être contrôlé à l’aide d’une application pour smartphones iOS et Android et résistait aux chocs les plus puissants.

Visiblement inspiré part le travail de la startup, Disney a choisi de lui confier le développement du jouet officiel basé sur le personnage de BB8, qui fera ses débuts dans le prochain film de la saga Star Wars.

Si le concept reste globalement le même – à savoir, contrôler une boule mécanisée avec son smartphone -, la startup est parvenue à donner vie au personnage de BB8 en lui donnant une personnalité. Une caractéristique unique qui devrait faire de ce nouveau jouet connecté un véritable must pour les fans de la saga. Une fois libéré de ses obligations, le robot est même capable de faire preuve de créativité en se déplaçant seul et en cherchant à communiquer avec son propriétaire. Selon Sphero, son comportement évoluera au fil des interactions avec lui. Un concept innovant qui pourrait bien faire du robot BB8 l’un des best-sellers de cette fin d’année.

1 COMMENTAIRE

  1. […] Conçu par la firme américaine Sphero, BB8 est le premier robot fonctionnel basé sur un modèle réel qui fera sa première apparition dans le prochain film de la saga Star Wars. Unique en son genre, ce robot se contrôle à l’aide d’un smartphone. Il se démarque des autres produits de la firme au niveau de sa conception puisque la startup est parvenue à lui donner une personnalité qui lui est propre. Plus qu’un simple jouet connecté, BB8 est surtout un formidable outil didactique pour les plus jeunes qui pourront apprendre les grands principes de la programmation à travers lui. Plus d’infos ici. […]

Comments are closed.