Deux ans après avoir piraté le site des Marines américains, l’armée électronique syrienne ajoute un nouveau trophée à son tableau de chasse avec le site officiel de l’US Army.

syrian

Les hackers syriens sont parvenus à faire tomber le site de l’US Army durant quelques heures lundi, remplaçant la page d’accueil du site par un lien pointant vers un site où les internautes étaient encouragés à montrer leur soutien pour le gouvernement syrien.

En pleine guerre civile depuis plusieurs années, la Syrie s’est engagée dans une véritable lutte cybernétique avec les puissances occidentales. Le pouvoir en place, qui tente de démontrer sa légitimité, est actuellement confronté à une montée en puissance des insurgés islamistes dans le nord du pays, et poursuit sa lutte contre les rebelles dans l’ouest de la Syrie.

Il y a deux ans, l’Armée électronique Syrienne était déjà parvenue à faire tomber le site des US Marines.

Le piratage du site de l’US Army soulève une nouvelle fois quelques questions sur la sécurité des sites Internet américains.

La semaine dernière, plus de 4 millions de données de citoyens américains ont été diffusées sur le web par des pirates chinois.