Un nouveau service de discussion en ligne sort aujourd’hui en version stable avec un accent prononcé sur la protection de la vie privée et l’absence de serveur enregistrant les données.

bittorrent-bleep

BitTorrent, l’éditeur à la base du célèbre réseau d’échange de fichiers de pair à pair, étend sa technologie à la messagerie instantanée. Après la publication de clients pour Mac et Windows, la variante Android a été largement mise à jour et le pendant iOS a été lâché sur l’App Store afin de célébrer le niveau de maturité jugé suffisant des algorithmes.

Cet énième service de discussion devrait plaire aux défenseurs de la vie privée puisqu’aucun serveur central n’est nécessaire. Les échanges se font intégralement de pair à pair, signifiant qu’aucune entreprise ne stocke les messages et les photos envoyés. Les utilisateurs peuvent également s’appeler gratuitement. Tout cela de manière chiffrée et en ne fournissant qu’un pseudonyme et une adresse e-mail.

Autre fonction phare: les chuchotements. Il est possible, par un simple interrupteur, de basculer dans un mode paranoïaque où son nom ou les textes disparaissent de l’écran de son interlocuteur en cas de capture d’écran de l’autre côté de la ligne.

Pour BitTorrent, l’heure est à la séduction des consommateurs. Son service Bleep, encore très peu exploité, doit se battre avec des ténors qui semblent désormais indétrônables. Les arguments de chiffrement total, de vie privée conservée et d’absence de cloud seront-ils convaincants face aux fonctions nettement plus divertissantes livrées par la concurrence.

Davantage d’informations sur Bleep sont disponibles à cette adresse: bleep.pm