Les horaires des TEC sur les montres Android Wear

Souhaitant tirer profit de la volonté des autorités wallonnes à bercer davantage des les données libres, le développeur Christophe Versieux s’est engagé dans le projet ambitieux de concurrencer NextRide.

bebus-androidwear

Les horaires des TEC sont la proie d’un nouveau chantier numérique. En effet, un des initiateurs de l’application mobile BeTrains, dont l’objectif est de faire un meilleur usage des données ferroviaires belges, réédite du côté des transports en commun du sud du pays. Un logiciel pour Android est en cours de développement et mis à disposition auprès de quelques testeurs. Une des fonctions phare, à côté d’un affichage simplifié des lignes à proximité, est de retrouver rapidement l’horaire du prochain véhicule à un arrêt proche sur les montres Android Wear.

Christophe Versieux ne compte pas s’arrêter là et souhaite également fournir un planificateur d’itinéraire. Le développeur hennuyer n’a pas encore donné de nom à son projet car il attend l’accord de la SRWT afin d’accéder officiellement à l’ensemble des données concernant les différents TEC. L’ambition est également de montrer à quel point l’open data peut provoquer une bousculade d’idées et la mise en concurrence, cordiale, de plusieurs applications au profit, finalement, du navetteur.

S’il est encore trop tôt pour évoquer une publication sur le Play Store et sur les autres kiosques, l’avancée rapide de ce nouveau venu reste enthousiasmante et poussera certainement NextRide à se dépasser davantage. La jeune startup liégeoise prévoit d’ailleurs l’annonce de nouveautés pour ce mercredi. En attendant, il ne serait pas inutile que les institutions publiques régionales accélèrent vivement la libération de leurs données. Elles ne peuvent prôner plus longtemps l’inventivité wallonne sans montrer l’exemple.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.