Avec plus de 60 millions d’utilisateurs à travers le monde, Netflix est devenu la plus grosse chaîne câblée au monde. Son expérience lui permet également d’adapter sa stratégie en fonction du marché visé. Récemment, Netflix expliquait ainsi adapter sa grille tarifaire sur base du piratage constaté dans chaque pays…

© AFP
© AFP

Si Netflix compte de plus en plus d’abonnés, l’entreprise américaine peine toujours à dégager des bénéfices. Selon les dernières informations publiées, ses investissements dépasseraient largement son chiffre d’affaires.

En 2016, Netflix devrait poursuivre sur cette voie puisque le géant du streaming investirait plus de 5 milliards de dollars pour développer son catalogue de films, séries et documentaires exclusifs.

Outre l’argument de l’exclusivité, Netflix joue également avec le prix de son abonnement pour faire grimper le nombre d’abonnés. Récemment, l’entreprise avouait ainsi définir le prix de l’abonnement mensuel en fonction du taux de piratage constaté dans chaque pays. Une stratégie qui lui aurait permis de séduire de nombreux clients qui n’auraient jamais investi dans un abonnement si son prix était supérieur. Reste que, aussi important puisse être l’argument du prix, l’offre reste le problème majeur du service de streaming en Belgique, où les abonnés n’ont toujours pas accès à des séries cultes comme House of Cards…