10.000 comptes Twitter de djihadistes supprimés en une seule journée

Selon le New-York Times, Twitter aurait supprimé plus de 10.000 comptes de djihadistes présumés. Une purge de grande ampleur qui serait davantage un exercice de relations publiques qu’une véritable opération anti-djihadiste, selon le journal new-yorkais.

© AFP
© AFP

Ce sont pas moins de 10.000 comptes de djihadistes ou de supporters de Daesh que Twitter aurait supprimés la semaine dernière. Triés sur le volet, les comptes en question violaient ouvertement les conditions d’utilisation du réseau social en publiant des messages menaçants ou incitant à la violence.

Selon le New-York Times, la suppression de 10.000 comptes de djihadistes tiendrait davantage d’un exercice de relations publiques que d’une opération anti-djihadiste puisque le réseau social n’aurait pris aucune précaution pour empêcher les djihadistes de recréer un compte. Comme l’indique le New-York Times, de nombreux comptes djihadistes supprimés ont été recréés quelques heures seulement après leur désactivation, avec une identité quasi-identique, les djihadistes se contentant d’ajouter une lettre ou un nom à côté de leur pseudo d’origine. Plus inquiétant, le New-York Times estime que la plupart des comptes supprimés la semaine dernière étaient déjà suspendus depuis un moment.

Mis sous pression par l’administration américaine, Twitter doit faire face à un véritable raz-de-marée djihadiste. Selon une récente enquête, il existerait en effet plus de 90.000 comptes djihadistes sur la plate-forme de microblogging. Une situation délicate à gérer pour la startup californienne, qui aurait reçu de nombreuses menaces de Daesh au cours des dernières semaines.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.