Reprenant le design et les fonctionnalités du Fitbit Charge, le Fitbit Charge HR se différencie de son ainé au niveau de son fonctionnement, puisqu’il intègre un capteur capable de mesurer la fréquence cardiaque de la personne qui le porte.

© E.F.
© E.F.

Pratiquement identique au Fitbit Charge, le Fitbit Charge HR intègre une fonction majeure qui devrait réjouir les sportifs qui aiment garder un œil sur leur rythme cardiaque durant leurs sessions sportives. Intégré au bracelet, le capteur de fréquences cardiaques se colle contre la peau et mesure avec une efficacité redoutable le rythme cardiaque. Durant nos tests, nous avons calculé manuellement à trois reprises le rythme cardiaque du sujet durant une période d’une minute, avant de le comparer avec le rythme enregistré par le capteur. A notre surprise, le capteur a donné précisément le même résultat durant les trois sessions. Plus intéressant, l’algorithme de Fitbit prend en compte ces données pour mieux calculer les dépenses caloriques du propriétaire du bracelet, ce qui peut s’avérer très intéressant pour ceux qui commencent un régime par exemple.

Pour le reste, on retrouve exactement le même bracelet, avec un système d’attache un peu plus évolué, et une autonomie légèrement revue à la baisse (5 jours contre 7 avec le modèle standard).

Vu que nous avions déjà testé en profondeur le Fitbit Charge, nous vous renverrons vers cet article pour plus d’informations sur son fonctionnement.

© E.F.
© E.F.

Conclusion

D’une efficacité redoutable, le nouveau tracker d’activités de Fitbit intègre parfaitement les fréquences cardiaques de l’utilisateur à l’équation. Simple à utiliser, grâce à une interface conviviale sur smartphones, compatible avec les 3 principaux OS et très agréable à porter, le Fitbit Charge HR est sans nul doute ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle sur le marché des trackers d’activité à moins de 150 euros.