Selon Dilney Gonçalves, professeur de marketing spécialisé dans les réseaux sociaux, avoir trop d’amis sur Facebook pourrait avoir un impact sur l’estime de soi.

© AFP
© AFP

Reprenant certaines idées déjà relayées dans des études datant de 2008, ce professeur de marketing explique à nos confrères de l’Express sa théorie sur l’impact négatif de Facebook sur l’estime que l’on peut avoir de soi. “Avoir trop d’amis nous pousse à nous comparer à eux et à réduire la satisfaction que nous éprouvons au sujet de notre propre vie.” Les membres du réseau social ayant pour habitude de ne publier que les événements positifs de leur vie sur leur page Facebook, il est parfois difficile de faire la part de choses. Eviter la comparaison avec des dizaines d’amis qui semblent avoir des vies grandioses permet néanmoins de garder le cap.

Selon le professeur, garder un nombre restreint d’amis permettrait d’éviter de tomber trop facilement dans la dépression. Ainsi, Dilney Gonçalves conseille aux membres du réseau social de conserver moins de 350 “amis” ou “relations”. Passer au-delà de ce cap s’avérerait en effet dangereux pour l’estime de soi.

Bien sûr, aucune preuve tangible ne vient démontrer la théorie du professeur. Néanmoins, de manière générale, on peut dire qu’avoir un plus grand nombre de contacts augmente les risques d’avoir des amis aux vies trop exaltantes parmi ses relations. Et de ce fait, augmente les risques de comparaisons douteuses. Reste que, globalement, il est préférable de n’accepter parmi ses amis que des personnes avec qui vous êtes susceptibles d’avoir des interactions régulières, collectionner des milliers d’amis n’ayant pas beaucoup de sens…

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.