John Chen, le PDG de Blackberry souhaite créer une législation qui aurait pour but d’assujettir les applications mobiles à une neutralité semblable à celle sur le net.

Crédits photo: DR
Crédits photo: AFP

Si on devait définir la notion de neutralité, on pourrait dire que c’est le principe de non discrimination. En gros, chaque personne a le droit d’avoir accès à Internet et aucun contenu (texte, image, vidéo) ne doit être soumis à un régime préférentiel et donc, ne pas payer pour que ledit contenu apparaisse plus vite à l’écran.

Le CEO de Blackberry, John Chen, affirme dans une lettre ouverte présente sur le blog officiel : « Malheureusement tous les fournisseurs de contenus et d’applications n’ont pas adopté cette ouverture et cette neutralité contrairement à BlackBerry, qui permet aux utilisateurs d’iPhone de télécharger et d’utiliser le service BBM, Apple ne permet pas aux utilisateurs de BlackBerry et d’Android de télécharger le service de messagerie iMessage ».

Les utilisateurs d’iOS et Android ont, en effet, bien plus d’avantages en terme d’applications et de contenus. Mais comment faire en sorte que les éditeurs d’applications et les producteurs de contenus s’exécutent à créer une adaptation pour les détenteurs de smartphones Blackberry ?

John Chen s’en est également pris à Netflix qui aurait négligé de permettre aux personnes utilisant les smartphones de la marque Blackberry d’avoir accès au service de streaming de films.

Le CEO a envoyé une missive au président de la Commission sénatoriale au commerce, aux sciences et aux transports afin cette législation qui lui tient, apparemment fortement à cœur, soit créée et exécutée.

Source: AppleInsider

Angélique Corbisier (St.)