Premier smartphone estampillé « Microsoft », le Lumia 535 est un successeur un peu prématuré au Lumia 530, sorti en septembre dernier en Belgique. Plus performant à bien des égards, il s’impose comme le nouveau modèle de référence pour les budgets serrés.

© E.F.
© E.F.

Vendu sous la barre des 130 euros, le Lumia 535 ne fait peut-être pas rêver avec ses caractéristiques de smartphone d’entrée de gamme, mais parvient à séduire grâce à une interface extrêmement fluide, un écran confortable et des performances nettement supérieures à celles de son petit frère.

Au niveau de l’écran tout d’abord, Microsoft remplace l’écran 4 pouces du Lumia 530 par un écran de 5 pouces, beaucoup plus confortable à l’utilisation, mais qui conserve une résolution minimaliste (960×540). Plus puissant que son ainé, grâce à son processeur Snapdragon 200 cadencé à 1,2Ghz, qui est supporté par 1 Go de RAM, le Lumia 535 séduit avec une interface particulièrement fluide qu’il doit à son OS, Windows Phone, beaucoup mieux adapté à une utilisation sur des terminaux low-cost qu’Android. Offrant plus de personnalisation qu’iOS, l’OS de Microsoft tire sa richesse de son interface très simple d’accès, et de son design élégant. Si le parc applicatif accuse toujours un petit retard sur la concurrence, le géant américain comble petit à petit son retard sur Android, la plupart des applications indispensables étant aujourd’hui disponibles également sur Windows Phone.

Comme toujours, Microsoft parvient également à tirer son épingle du jeu au niveau de la photographie, grâce à un capteur dorsal de 5 mégapixels de qualité tout à fait respectable, mais surtout l’intégration d’un flash, une grande première pour un smartphone Lumia d’entrée de gamme ! Plus étonnant, Microsoft propose également un capteur frontal de 5 mégapixels entièrement dédié à la selfie !

Autre très bonne surprise, Microsoft a également considérablement amélioré l’autonomie de son smartphone, avec une nouvelle batterie de 1905mAh, qui s’adapte aux besoins énergétiques de l’écran plus large et permet à l’appareil de tenir jusqu’à deux journées avec une seule charge.

Côté specs, on remarquera enfin que si le Lumia 535 n’est pas compatible 4G, il dispose néanmoins d’un port microSD qui permet d’augmenter sa mémoire, et d’un port double-SIM, qui s’avèrera très pratique pour les transfrontaliers et les grands voyageurs.

© E.F.
© E.F.

Conclusion

En définitive, difficile de ne pas craquer pour ce Lumia 535, qui surclasse en tous les points son ainé et s’impose sans trop de difficulté comme LE smartphone d’entrée de gamme de référence grâce à son interface très fluide, son autonomie, ses bonnes performances en photographie et son écran de 5 pouces. Idéal pour débuter, grâce à son interface très simple à prendre en mains, le Lumia 535 est également l’un des très rares smartphones d’entrée de gamme à proposer à la fois un port microSD et un deux ports SIM.