Après Samsung, ce serait aujourd’hui au tour de LG de laisser tomber Google pour développer son propre système d’exploitation pour wearables.

gwatch

Les choses se corsent pour Google, qui après avoir perdu Samsung, viendrait de perdre un autre précieux allié sur le segment des wearables.

LG, qui développe déjà son propre OS pour ses téléviseurs, aurait choisi d’abandonner Android Wear au profit de WebOS pour ses montres et bracelets connectés. Un choix finalement pas si surprenant puisque l’éternel rival avait déjà opéré la même manœuvre avec Tizen sur ses téléviseurs et accessoires connectés.

D’après la rumeur, le fabricant dévoilerait sa nouvelle gamme d’accessoires à l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone, en février prochain.

D’après les premières informations, il devrait s’agir d’une montre autonome, très proche de la Gear S de Samsung dans son concept, puisqu’elle permettrait de passer des appels.

Reste à présent à voir si le fabricant coréen aura la volonté de pousser son OS plus loin, et de peut-être un jour l’intégrer à l’un de ses smartphones…