Suisse : un maire suspendu après avoir pris des selfies à caractère sexuel

Mauvais coup de pub pour le maire de la commune de Baden, en Suisse, qui a été temporairement suspendu de ses fonctions après avoir envoyé plusieurs selfies à caractère sexuel à une jeune femme.

© DR
© DR

En Suisse, un maire a été suspendu après avoir été pris la main dans le sac en prenant plusieurs photos à caractère sexuel au bureau.

Le maire en question, Geri Müller, également conseiller national des Verts, vivait depuis quelques temps une relation assez particulière avec une jeune femme, qui voulait selon lui écrire un roman sur le thème des fantasmes érotiques. Harcelé en permanence par la dame en question, qui lui aurait envoyé jusqu’à 30 SMS par jour, le maire aurait décidé de couper court à la relation. Malheureusement pour lui, les quelques selfies dénudé qu’il avait préalablement envoyé à sa partenaire ont fini entre de mauvaises mains et été publiés dans la presse suisse.

Si le maire a reconnu son erreur, et s’est dit honteux de son attitude, il a cependant refusé de démissionner. Car ce n’est pas son attitude, ni la publication des quelques selfies à caractère érotique que le conseil lui reproche, mais bel et bien d’avoir réaliser les clichés en question dans la mairie de Baden. Un comportement qui donnerait une mauvaise image du maire aux citoyens et qui a créé une violente tempête médiatique dans le pays…