L’agence iDate estime que 5% des connexions au sein du Royaume s’établissent à plus de 30 mbps. La technologie la plus populaire serait le VDSL de Belgacom.

belgacom-fibreoptique
La fibre optique est de plus en plus présente…

Selon des statistiques révélées aujourd’hui par la division Digiworld de iDate, la Belgique décrocherait la sixième place européenne en terme de déploiement de l’internet à très haut débit avec une part de marché de 5%. Le critère est simple: le débit doit dépasser les 30 mbps. Or, toutes les offres câblées affichent des caractéristiques supérieures tandis que la paire cuivrée s’installe aux alentours de cette limite.

Du coup, lorsque le bureau d’analyses estime que c’est via le VDSL (de Belgacom) que la plupart des connexions de ce type se réalisent, un doute apparaît. En effet, seuls les câblos Voo, Telenet et Numericable (FTTx – Docsis3) permettent aux consommateurs d’atteindre les vitesses du très haut débit. L’information signifierait que, malgré des caractéristiques commerciales bien plus confortables, Belgacom parviendrait à se hisser en première place. Grâce éventuellement à ses offres professionnelles ?

La Russie prend la première place avec une part de marché de 22%, suivie par le Royaume Uni, l’Espagne, l’Allemagne et la Suisse. La France, les Pays-Bas, la Suède et l’Ukraine nous suivraient dans ce classement.

On en parle sur le forum