Suite au dépôt de bilan de Gowex, l’opérateur souhaite saisir la balle au bond pour remplacer la solution d’identification actuellement en place. Avec, éventuellement, un portail captif différent.

liege-free-wi-fi-interface
L’interface Gowex: bientôt un mauvais souvenir ?

Quelques heures à peine après les révélations sur les comptes falsifiés du fournisseur espagnol Gowex, Win explorerait déjà des pistes alternatives afin d’installer un nouveau système d’enregistrement et de login des utilisateurs. Selon nos informations, des candidats intéressés auraient été contactés aujourd’hui dans le but de vérifier une faisabilité technique d’un tel remplacement. Des réunions sont déjà programmées cette semaine.

Cette initiative très spontanée montre à quel point les équipes techniques de Win ont à cœur de ne pas reproduire le lancement controversé du Wi-Fi urbain wallon à Liège (et à Mons). Gageons que, cette fois, les procédures seront étudiées pour qu’elles soient ergonomiques sur les smartphones, tablettes et ordinateurs portables.

Malgré un service déplorable, Gowex était parvenue à convaincre un nombre conséquent de municipalités comme New-York, Madrid et Paris. Win étant intimement liée à Voo, les solutions de Belgacom et de Fon sont, a priori, exclues.

A Liège et à Mons, le développement du Wi-Fi urbain ne sera pas impacté au niveau de l’infrastructure mais le portail captif pourrait disparaître en cas d’arrêt spontané du service de Gowex. Win avait effectivement ouvert le réseau sans demande d’identification lors d’une précédente panne.

On en parle sur le forum